Par l’auteure, blogueuse et journaliste du ski Louise Hudson

Vous vous sentez d’attaque pour une virée du temps des Fêtes? Je ne vous parle pas de boisson cependant! Il est temps de perfectionner votre technique de ski pour la saison hivernale. Un grand nombre de skieurs et planchistes monopolisent les montagnes dans le temps des Fêtes, ce qui surcharge les moniteurs des stations de ski un peu partout. Il n’est pas recommandé de se présenter la journée même pendant cette période occupée; pensez à réserver à l’avance. Veuillez aussi noter que l’enseignement des sports d’hiver s’est métamorphosé, passant du style « suivez-moi » des années 1970 à des leçons beaucoup plus diversifiées. Les options étant tellement nombreuses, voici un aperçu de certaines des nouvelles catégories pour vous aider à choisir la bonne approche d’enseignement.

Visites d’enseignement et sur le terrain :

Une fois que les skieurs atteignent le convoité statut « intermédiaire », ils sont souvent anxieux de s’attaquer au reste de la montagne sans moniteur de confiance. Ski Big 3 Guided Adventures, consciente de ce sentiment, a créé des visites d’enseignement guidées des pentes de Mount Norquay, de Sunshine Village et de Lake Louise destinées aux skieurs et planchistes d’un niveau intermédiaire ou supérieur. Les participants sont divisés en petits groupes de même niveau et, chaque jour, le même moniteur leur fait visiter les trois stations, leur donnant des conseils et des trucs techniques pour chacun des types de terrains. Attirant des skieurs tant nationaux qu’internationaux, ces visites représentent une façon simple de découvrir la disposition des pistes des trois stations sœurs, d’acquérir de nouvelles aptitudes techniques, d’obtenir un aperçu du ski et de l’après-ski d’un point de vue local, ainsi que de rencontrer d’autres visiteurs. Elles viennent tout juste d’être désignées comme la toute dernière « Expérience vedette canadienne » par Destination Canada.

Pour ce qui est de l’exploration de terrain guidée à Kicking Horse, en Colombie-Britannique, le Big Mountain Centre (BMC) offre un programme tout-terrain qui se déroule sur ses pistes les plus abruptes et difficiles. Les options sont variées, allant de visites du terrain de 1,5 heure et de leçons d’une journée complète ou d’une demi-journée à des camps de deux jours. Un des principaux avantages de ce programme réside dans le fait qu’il exploite les connaissances locales, maximisant la meilleure neige pour les nouveaux venus à la station, en plus de leur donner la confiance et les tactiques pour visiter des zones auxquelles ils n’oseraient pas accéder seuls. Le BMC a participé au programme AIM Adventure U du magazine SKI, ayant filmé la vidéo intitulée Mastering Steeps Course. Le centre offre aussi des programmes de sécurité en avalanche.

Aspen Snowmass mène des programmes d’aventure à l’intention des enfants âgés de 8 à 12 ans. Son programme Kids Mountain Explorers couvre les quatre montagnes, des pistes vertes et bleues aux pentes abruptes, aux pistes à bosses et au parc à neige, selon le niveau d’habileté de chaque groupe.

Programmes propres à l’âge :

Unitaille ne convient pas nécessairement à tous quand il est question de ski, donc les stations conçoivent de plus en plus des milieux d’apprentissage propres à l’âge et au sexe. Silver Star est dotée de la Masters Academy, qui offre des programmes conçus précisément pour le groupe d’âge des 50 ans et plus. Big White organise une Masters’ Week, qui découle de son populaire programme Masters’ Monday. Offerte trois fois pendant la saison, cette semaine adaptée aux personnes de 50 ans et plus met en vedette les meilleurs moniteurs, en plus de comprendre des activités de ski et d’après-ski exclusives.

Axé sur la longévité du ski hors piste, le programme BUMPS FOR BOOMERSMD a été lancé à Aspen en 2003. Son fondateur, Joe Nevin, a décidé de se concentrer sur les membres de la génération du baby-boom vu leur faible taux de participation et le manque d’installations qui leur sont destinées. « Les membres de la génération du baby-boom veulent continuer de skier même à un âge avancé et continuent de créer des souvenirs avec les membres de leur famille, souligne Nevin. En fait, les aptitudes requises pour descendre les pistes à bosses sont exactement les mêmes que celles requises pour skier jusque tard dans la vie : un meilleur équilibre, un contrôle accru et des tactiques intelligentes. » Au moyen d’ateliers de trois et quatre jours, il vise à enseigner des techniques qui n’exigent aucun réflexe rapide, mais qui permettent de skier avec contrôle, d’accroître l’efficacité et de réduire l’épuisement.

Programmes propres au sexe :

Le camp pour femmes Elevate est l’un des camps de ski pour femmes seulement les plus anciens en Amérique du Nord. Offert à Jackson Hole, il attire plus de 60 participantes chaque année. Ayant comme mentors des vedettes de Pretty Faces, Lynsey Dyer, Kim Havell, Jess McMillan et Crystal Wright, Elevate cible les skieuses intermédiaires et avancées qui visent haut. Les camps d’aventure pour femmes Ski With Kim, qui sont offerts tout au long de la saison à Aspen, Vail, à Alta, à Crested Butte et à Big Sky, mettent l’accent sur une attention personnalisée grâce à de petits groupes formés selon le niveau d’habileté. Au Canada, Rippin’ Betties est un atelier de deux jours dirigé par des femmes pour des femmes à Kicking Horse. Ce programme abordable, mené par une résidente de Golden, donne conseils, astuces et confiance aux skieuses qui cherchent à améliorer leur technique hors piste. Kimberley présente le Ladies Play Day Camp, alors que Blue Mountain cible les femmes de 18 ans et plus, de niveau débutant à avancé, dans le cadre de son programme Women’s Alpine Experience de huit semaines. Sun Peaks suit la même tendance avec ses cliniques pour femmes. Tous les mercredis à compter du 12 décembre, Big White offrira sa journée des femmes, un forfait d’enseignement du ski alpin, du surf des neiges, du ski de fond ou de la raquette de deux heures, comprenant le dîner, une dégustation de vins et des prix.

Pour les hommes seulement, on propose une occasion d’apprentissage sociale dans le cadre du Bumps & Brews All Mountain Ski Camp à Kimberley. « Il ne s’agit pas d’une simple leçon de ski, mais d’une expérience en montagne avec guide qui vous enseigne quelques trucs, explique Powder Matt Mosteller, Resorts of the Canadian Rockies. C’est un nouveau camp de ski qui a vu le jour la saison dernière pour donner des conseils et des trucs aux participants en vue d’améliorer leur technique pendant qu’ils explorent de nouveaux types de terrains sur la montagne, comme la poudreuse, le sous-bois et les pistes damées. »

La biomécanique du ski :

À Telluride, une chirurgienne orthopédiste dirige le Ski Biomechanics Camp, qui combine la biomécanique anatomique fondée sur la science à un enseignement intermédiaire et avancé. La Dre Kim Hewson, ancienne directrice de la médecine sportive à la University of Arizona et l’une des meilleures monitrices de Telluride, explore la relation cause-effet plutôt que la façon de faire, enseignant l’anatomie et les mouvements corporels, ainsi que leur application unique à la technique de ski. « La conscience du corps facilite le ski, explique la Dre Hewson. Nos élèves sont très réceptifs à la relation cause-effet, ce qui les amène à apprendre la façon de faire beaucoup plus vite. » L’enseignement commence d’abord par les pieds, l’accent étant mis sur la nécessité d’avoir des bottes appropriées pour le pied, la cheville, la jambe et le niveau d’habileté du skieur, et donc souvent faites sur mesure. Jusqu’à récemment, ce genre de formation approfondie n’était dispensée qu’aux athlètes, mais elle est utilisée pour la formation des moniteurs de ski internes à Telluride depuis une décennie. Offert chaque année en janvier aux Madeline Hotel & Residences dans le village montagnard de Telluride, le camp pour professionnels attire même d’autres moniteurs de ski cherchant à élargir leurs connaissances.

This post is also available in: Anglais