La Niña promet beaucoup de neige

Les prévisions pour l’hiver à venir annoncent de bonnes nouvelles pour les stations de ski et les amateurs de poudreuse.

AccuWeather indique que des précipitations de neige précoces créeront de bonnes conditions de ski dans l’Ouest canadien.

Pendant que des vagues d’air arctique balaieront les Prairies, des rondes de tempêtes offriront amplement de neige dans les Rocheuses canadiennes.

« On s’attend à ce que la saison de ski dans l’Ouest canadien connaisse un excellent début grâce à un bon enneigement tôt en saison », a déclaré Brett Anderson, météorologue expert canadien d’AccuWeather.

Bien que les précipitations les plus abondantes soient réservées aux montagnes, de la neige devrait tomber un peu partout, jusqu’à la côte de la Colombie-Britannique, y compris près de Vancouver et de Victoria.

« Les possibilités accrues de quelques intrusions d’air arctique pourraient éventuellement entraîner des précipitations de neige près de la côte », a ajouté Anderson.

En attendant, des conditions plus sèches qu’à l’habitude sont prévues dans le Nord de la Colombie-Britannique, seuls quelques systèmes de tempêtes accompagnés de précipitations de neige considérables étant attendus dans le Nord.

La situation météorologique au Canada cet hiver sera influencée par l’évolution de La Niña.

« Les météorologues d’AccuWeather.com s’attendent à de faibles conditions relatives à La Niña dans la région équatoriale du Pacifique, ce qui devrait jouer un rôle dans la situation météorologique globale en Amérique du Nord pendant le prochain hiver », a affirmé Anderson.

Les gens des Rocheuses et de la chaîne Purcell pourraient bien se lasser de pelleter de la neige, mais nous pouvons au moins nous réjouir de nous trouver du côté le plus chaud des montagnes.

Selon les prévisions d’AccuWeather, des vagues d’air arctique souffleront sur les Prairies canadiennes dans les mois à venir, causant une baisse des températures à des niveaux dangereusement bas à de multiples reprises au cours de l’hiver.

Ces intrusions d’air arctique seront de courte durée et s’ensuivront de périodes de réchauffement plutôt rapidement dans l’Ouest des Prairies, y compris Calgary et Edmonton.

Entre-temps, l’hiver connaîtra des débuts plus doux dans l’Est des Prairies, avant qu’un froid de loup ne s’installe dans la région.

« Comparativement à l’hiver dernier, cet hiver devrait être plus froid de l’Est des Prairies jusqu’au Québec », a ajouté Anderson.

This post is also available in: Anglais

Product categories