Le ski en Colombie-Britannique : C’est dans notre nature

PAR : Sue Kernaghan PHOTOGRAPHIE : Paul Morrison

En Colombie-Britannique, rien ne fait battre les cœurs comme la première chute de neige, qui promet des pistes fraîches et scintillantes.

C’est parce que, pour les habitants de la province la plus à l’ouest du Canada, les montagnes, c’est bien plus que la nature, c’est dans leur nature! Avec 10 chaînes de montagnes aux sommets enneigés atteignant les nuages et 13 stations de ski de premier plan, le ski et le surf des neiges ne sont pas que de simples sports ici. C’est un mode de vie!

À Whistler Blackcomb, c’est le cas depuis aussi loin que 1966, lorsqu’une troupe de skieurs bohèmes de Vancouver ont mis le cap sur une montagne côtière éloignée appelée Whistler à bord de leur camionnette Volkswagen. La route était raboteuse à cette époque, mais le ski, et les fêtes, en valait définitivement le coup.

Cinquante hivers, une édition des Jeux olympiques d’hiver et d’innombrables virages poudreux plus tard, Whistler Blackcomb compte parmi les stations de ski préférées et les plus importantes du continent. Présentant plus de 200 pistes sur 2 montagnes et un village reconnu pour sa scène d’après-ski, Whistler célèbre son 50e anniversaire cet hiver par d’excellentes aubaines, une foule de fêtes et un éventail d’honneurs, dont celui d’avoir été nommée la meilleure station de ski en Amérique du Nord, une fois de plus.

Difficile de surpasser une telle renommée, mais Whistler étant ce qu’elle est, elle y parvient toujours. Pour la première fois cette année, vous aurez la possibilité de vivre des aventures d’une vie dans le monde sauvage de Whistler – comme la visite de sources thermales dans l’arrière-pays par hélicoptère, une nuit dans un hôtel de glace ou l’exploration de glacières vierges. Head-Line Mountain Holidays sait où les trouver.

De retour au village, plongez-vous dans le monde culturel de Whistler, au musée d’art Audain. Le tout dernier musée public sans but lucratif du Canada présente des œuvres d’Emily Carr et d’E.J. Hughes, célèbres artistes de la Colombie-Britannique, en plus d’une collection de masques des Premières nations de la côte nord-ouest de classe mondiale, à compter du début de 2016.

Vous avez dit deux montagnes? Pourquoi pas trois? À Sun Peaks Resort, dans la région de Thompson-Okanagan de la Colombie-Britannique, 3 versants de montagne forment la deuxième station de ski en importance au Canada, pour un total de 135 pistes sur 1 728 hectares (4 270 acres). Ajoutez à cela un village en bord de piste de style tyrolien et 2 000 heures d’ensoleillement chaque année, et voilà la recette idéale pour des pistes fraîches et des journées de ciel dégagé.

Et Sun Peaks ne cesse de prendre de l’expansion! Cette année seulement, 2 nouvelles pistes de niveau avancé s’ajouteront aux 200 hectares (500 acres) de terrain dans l’arrière-pays qui ont été dévoilés la saison dernière. La superficie est immense, mais les employés de Sun Peaks seront heureux de vous faire visiter. Une foule de camps et de cliniques de ski comprennent des visites dans l’arrière-pays dirigées par des spécialistes locaux, un programme Ski Sisters élargi conçu précisément pour les femmes et de nouveaux cours destinés aux adolescents.

Voilà la tendance partout dans la province cette saison : De plus en plus de descentes abruptes à mesure que s’élargit la superficie d’arrière-pays accessible aux skieurs et surfeurs, ainsi qu’une foule de conseils des spécialistes locaux.

À Big White Ski Resort, par exemple, le programme Ski with an Olympian présente des leçons privées animées par la vedette de ski acrobatique résidente Kelsey Serwa. Cette native de Kelowna, qui a commencé à skier alors qu’elle n’était qu’une toute petite enfant, a finalement remporté une médaille d’argent aux Jeux olympiques d’hiver de Sochi en 2014.

Les jeunes initiés n’atteindront pas tous le podium, mais, tout comme Kelsey, beaucoup de Britanno-Colombiens grandissent avec des skis aux pieds. Le résultat? Si vous avez des bouts de chou, les stations le comprennent. Certaines, comme Big White, déroulent vraiment le tapis magique, offrant des pistes de ski pour aventuriers aux pistes de motoneige pour enfants.

Les quatre stations de ski de la région de Thompson-Okanagan sont reconnues pour leurs installations familiales, leur village en bord de piste, leur poudreuse champagne en abondance et des tonnes de plaisir, tant sur les pentes qu’aux alentours.

À SilverStar Mountain Resort, par exemple, le tout premier billet de remontée tout compris au Canada, appelé « My1Pass », vous permet de vous adonner au ski alpin, au ski de fond, au surf des neiges, à la raquette et au patinage, en plus d’accéder au parc de glissade sur chambre à air et d’essayer le vélo à pneus surdimensionnés, pour un seul et unique prix.

Le vélo à pneus surdimensionnés? Oui! Il s’agit d’une combinaison de vélo et de ski, où vous descendez une piste de neige sur un vélo à pneus surdimensionnés. Tout cela est compris, tout comme l’accès au réseau de sentiers de ski de fond de 55 kilomètres (34 miles) de SilverStar. Celui-ci rejoint la station de ski du Sovereign Lake avoisinante pour former l’un des réseaux de ski de fond les plus longs au monde, avec un total de 105 kilomètres (60 miles).

Une autre chose sur laquelle vous pouvez compter à la plupart des stations de ski de la Colombie-Britannique : des pentes où il n’y a pas foule. Mais, si vous voulez vraiment passer sous le radar, rendez-vous à Apex Mountain Resort, près de Penticton. Malgré sa poudreuse abondante (6 mètres dans une année moyenne) et son rôle de centre d’entraînement de ski national, cette station en bord de pente demeure un secret bien gardé.

Vous pouvez également vous diriger vers l’ouest, bien à l’ouest, au Mount Washington Alpine Resort, sur l’île de Vancouver. En plus d’être l’un des meilleurs centres de ski de fond en Amérique du Nord, Mount Washington peut accueillir les débutants de tous âges grâce à sa zone pour débutants de premier rang, comptant quatre remonte-pentes à courroie couverts « Magic Carpet » et d’innombrables moniteurs des plus patients.

Plus à l’est, les montagnes s’épaississent rapidement. Dans la région des Kootenay Rockies en Colombie-Britannique, vous trouvez des dénivellations record, de la poudreuse en abondance et d’excellentes stations de ski à tous les coins de rue.

La route dénommée la « Powder Highway » relie 8 stations de ski offrant tous les services, chacune présentant un terrain fantastique et une ambiance de ville de ski sympathique, avec plus de 10 destinations de ski de fond, près de 2 douzaines de stations d’héliski et de « cat ski », de même que plus de 20 auberges en arrière-pays.

La station de ski centrale Panorama Mountain Resort constitue un bon point de départ pour une tournée des stations, quoique, avec ses 120 pistes, elle promette bien de l’action à elle seule.

Des descentes abruptes et de la neige en abondance, hélicoptère non requis? La piste double losange couverte de poudreuse affichant une dénivellation de 1 225 mètres (4 019 pieds) dans le célèbre bol Taynton de style arrière-pays est facilement accessible au moyen d’un télésiège. Des sentiers de ski de fond, des piscines d’eaux thermales en bord de pente et des parcours de vélo à pneus surdimensionnés sont aussi offerts à Panorama. En soirée, montez jusqu’au chalet Elkhorn pour une raclette suisse, suivie d’une descente à ski sur piste éclairée.

Si vous préférez le ski sur de grosses montagnes et les dénivellations vertigineuses, dirigez-vous encore plus vers le nord.

Kicking Horse Mountain Resort, près de Golden, offre certaines des dénivellations et des chutes de neige les plus importantes sur le continent. Elle porte bien son surnom de « capitale de la poudreuse du Canada » vu ses précipitations annuelles moyennes de 7,50 mètres (24 pieds). Grâce à ses 5 remonte-pentes, à ses 121 pistes, à ses 4 bols alpins et à ses 85 descentes, ce ne sont pas les options qui manquent pour profiter de toute cette neige.

Pour un séjour mémorable, réservez une chambre à Eagle’s Eye. Surtout connu comme le restaurant le plus haut du Canada, ces installations au sommet de la montagne offrent deux suites, avec chef privé, maître d’hôtel, guide de ski et pistes fraîches garanties le matin venu.

Deux heures à l’ouest, à travers certains des couloirs de montagnes les plus impressionnants au monde, se cache Revelstoke Mountain Resort. Cette station, qui présente la dénivellation la plus importante en Amérique du Nord, rien de moins que 1 712 mètres (5 620 pieds), est le paradis des longues descentes; l’une d’elles, surnommée « Last Spike », s’étend sur une distance remarquable de 15 kilomètres (9,5 miles). Une poudreuse abondante et une multitude de pistes de niveau avancé complètent le tout pour les skieurs et surfeurs sérieux. En prime, Revelstoke est la seule station au monde à offrir du ski sur piste accessible par télésiège, du ski dans l’arrière-pays, du « cat ski », de l’héliski et du vol tandem sur skis dans un même village.

Déjà célèbre pour ses pistes boisées, Revelstoke offrira 20 hectares (50 acres) de nouvelles pistes sous-bois cet hiver, ainsi qu’un nouveau parc et encore plus de programmes de randonnées guidées dans l’arrière-pays. Vous pouvez même être la vedette de votre propre film de ski ici! Des caméras vidéo partout dans la montagne capteront vos manœuvres; vous n’avez qu’à télécharger l’application Paparazzi pour voir votre performance après votre descente.

Dans le sud-est de la Colombie-Britannique, un regroupement de villes minières historiques se sont transformées en stations de ski branchées. De la station familiale Kimberley Alpine Resort à la station historique RED Mountain Resort et à la station préférée du coin Whitewater Ski Resort, chacune attire les skieurs et surfeurs grâce à ses pistes sous-bois, à ses descentes et à ses bols recouverts d’une neige si légère et veloutée qu’on la surnomme « fumée froide ».

Au haut de l’échelle des stations dans le vent se trouve Fernie Alpine Resort. Cette ville minière victorienne « funky » est la station la plus importante dans les rocheuses canadiennes avec 142 pistes, 10 remonte-pentes et des chutes de neige annuelles impressionnantes de 11 mètres (37 pieds).

Fernie et ses voisines viennent peut-être juste de faire leur entrée sur la scène de ski mondiale, mais elles sont déjà riches en connaissances de ski. Par exemple, RED Mountain Resort accueille des compétitions depuis 1896 et continue d’entraîner des skieurs alpins à son nouveau centre d’entraînement Legacy de pointe. Une abondance de poudreuse, des lignes de pente exceptionnelles et de magnifiques pistes sous-bois attirent les aventuriers année après année. Et ce n’est pas tout : Partout à RED, la passion des gens du coin pour leur montagne est évidente, comme en témoignent les 16 chalets de jour construits et décorés par des skieurs.

Vous cherchez d’autres occasions de faire la fête? Whitewater Ski Resort, près de la ville aux airs artistiques de Nelson située au bord d’un lac, célèbre son 40e anniversaire cette saison et devrait accueillir la 10e édition du populaire Kootenay Coldsmoke Powder Fest. Ce festival, qui aura lieu du 19 au 21 février 2016, célèbre tout ce qui se rapporte à la neige, ce qui convient parfaitement à une station qui reçoit plus de 12 mètres (40 pieds) de cette matière blanche chaque saison.

Bien entendu, la plupart des Britanno-Colombiens commenceront à célébrer bien avant février. Ils feront une petite danse dès la tombée des premiers flocons de neige.

L’hiver? Ils n’attendent que ça!

This post is also available in: Anglais

Product categories