Les stations du Québec sont emballées et prêtes pour une reprise des activités

Mont Sutton (Québec) : Nouveaux propriétaires, nouveaux plans, même ski classique propre à l’Est

L’hiver dernier, tandis que la plupart des stations de ski du Québec avaient de la difficulté à sauver ce qu’on peut à peine appeler une saison de ski, Mont Sutton a audacieusement tourné la page. En février 2016, après des années de rumeurs et de suppositions, la famille Boulanger (fondateurs et actionnaires majoritaires du Mont Sutton) a annoncé son intention de vendre sa montagne adorée pour 4,3 millions de dollars au directeur général Jean-Michel Ryan et à ses partenaires Sylvain Gervais et Pierre Chesnay. Le marché a été finalisé en mars.

Plutôt que de dessiner les plans d’un tout nouveau village de copropriétés en bord de piste, les nouveaux propriétaires ont convenu de consulter les habitants de Sutton et de travailler avec eux. « Si la montagne se porte bien, le village se porte bien, a affirmé Ryan. Nous ne voulons pas construire un deuxième village. Nous voulons renforcer le lien (existant) entre le village et la montagne. »

Le groupe est tout aussi dévoué à préserver les bonnes intentions écologiques de Mont Sutton. (Le fondateur Réal Boulanger est reconnu avec affection comme le père du ski dans les sous-bois dans tout le Québec et toute la Nouvelle-Angleterre.) Le printemps dernier, Mont Sutton a vendu une partie de terre à la Conservation de la nature Canada. Cet été, les nouveaux propriétaires ont supervisé la plantation de 15 arbres mûrs de 15 pieds, en plus de l’engagement annuel de la station à planter un nouvel arbre pour chaque remonte-pente sur la montagne. Cet hiver, Mont Sutton cherche à faire sa place en tant que mecque du ski en campagne. On envisage aussi actuellement de transformer cette montagne de ski en une véritable destination quatre saisons.

Mont Orford : Nouveaux fonds. Gros plans.

La station de ski la plus vieille des Cantons de l’Est, soit Mont Orford, a été ouverte en tant que montagne de ski communautaire (pour les habitants de Magog et des environs) en 1943. Après divers propriétaires privés, la municipalité régionale de comté (MRC) de Memphrémagog a acquis le mont et le terrain de golf en 2011. En septembre dernier, la MRC a annoncé la première phase d’un projet décennal qui comprendra l’investissement de 25 millions de dollars dans la transformation de la montagne de ski et du terrain de golf locaux en une attraction prospère ouverte à l’année longue. « Notre priorité consiste à rendre Mont Orford plus accessible aux débutants et intermédiaires », a indiqué Mélanie Morier de Mont Orford.

Belles aubaines sur les billets

La station de ski à proximité Ski Bromont a lancé sa carte Apex, qui coûte 240 $ et représente des économies de 100 $ sur 5 journées ou soirées complètes de ski pendant les saisons 2017 et 2018. Le fait que la carte doit être achetée avant le 26 décembre 2016 constitue la seule restriction.

Mont Tremblant offre gratuitement deux billets de remontée valides en semaine aux skieurs arrivant à l’Aéroport international de Mont-Tremblant sur un vol de Porter Airlines ou d’Air Canada. Consultez la page mtia.ca/fr/free-lift-ticket/. Les enfants âgés de 2 à 12 ans accompagnés d’un adulte (18 ans et plus) ayant payé son billet volent gratuitement avec Porter. Pour obtenir les détails, rendez-vous sur le site https://mtia.ca/fr/kids-fly-free.

Les adeptes de jeux devraient s’informer de Mission Liberté, un nouveau jeu d’évasion à la Place Saint-Bernard. « Il est facile d’y entrer, explique Annick Marseille, de Tremblant. Mais, il vous faudra mettre à profit votre sens de l’observation et toute votre ingéniosité pour en sortir. »

Stoneham se souvient

En septembre dernier, Stoneham renommait sa sublime piste Kamikaze La JP Auclair en honneur de son fils préféré. JP, qui est décédé tragiquement pendant qu’il filmait une vidéo au Chili il y a deux ans, considérait Stoneham comme son deuxième chez-soi. Ces pistes sous-bois représentaient son terrain de jeu préféré, essentiellement en raison de la falaise qui a contribué à lancer sa brillante, mais beaucoup trop courte carrière. Cet été, des artistes l’ont commémoré en reproduisant sur la falaise la peinture d’un oiseau jaune que JP avait initialement faite pour son épouse adorée.

Après une brève pause, le championnat de surf des neiges slopestyle de la Coupe du monde sera de retour à Stoneham du 8 au 12 février 2017. (Les épreuves de Big Air prendront de nouveau place dans la jolie et historique ville de Québec.) Des caméras Kool Replay seront installées dans le parc à neige digne des Jeux olympiques de Stoneham à des fins d’utilisation gratuite par la population. Du coup, ne manquez pas les créations culinaires du chef Martin Boucher au restaurant Feu-Follet et au bar Quatre-Foyers.

Mont-Sainte-Anne prend de l’ampleur

Mont-Sainte-Anne a doublé le nombre de pistes accessibles aux skieurs dans l’arrière-pays et aux planchistes en splitboard sur ses versants nord et avant. Débutants comme experts peuvent fuir les foules et gravir le mont dans les forêts de feuillus tranquilles avant de redescendre en ski sur l’une des 71 pistes de Mont Saint-Anne.

Le Massif vous souhaite la bienvenue

En décembre, Le Massif de Charlevoix, à l’est de Québec, deviendra le port d’attache des Whisjack Adventure and Mountain Guides. L’entreprise indépendante se spécialise dans l’éducation des skieurs et planchistes faisant la transition des pistes damées vers l’arrière-pays, en mettant l’accent sur l’acquisition d’outils essentiels pour monter et skier ou surfer dans l’arrière-pays en toute sécurité.

Si cela ne vous creuse pas l’appétit, la nouvelle Crêperie du pavillon du Massif le fera sûrement. Faites le plein! Vous aurez besoin d’énergie pour survivre aux 25 activités après-ski d’envergure qui se tiendront au pavillon du sommet, incluant des DJ, de la musique en direct et plus encore.

This post is also available in: Anglais

Product categories