Product categories

Pleine conscience en montagne

Quelle est la formule magique pour faire le grand ménage dans sa tête, vaincre la peur, équilibrer sa respiration, favoriser la concentration et avoir plus de plaisir en ski? La pleine conscience en montagne pourrait bien être la réponse. La tendance des sports d’hiver axés sur la pleine conscience, qui est soudainement apparue en Europe au cours de la dernière décennie, envahit maintenant les stations de ski canadiennes.

À Blue Mountain, les « lundis pleine conscience » (« Mindful Mondays ») ont tellement gagné en popularité avec le High Park Ski Club au cours des dernières saisons que l’organisatrice Peg McPhedran a ajouté un programme les mercredis (https://hpsc.ca/Skiing-with-Mindfulness – en anglais seulement). Et, cet hiver, Emily Gaus y a aussi lancé un programme de pleine conscience en surf des neiges (« Mindful Snowboarding »). « L’application de concepts de pleine conscience à ma pratique de surf des neiges m’a certainement aidée. Il arrive souvent, dans la vie et hors piste, que je pense trop, explique Emily. Ma pratique de la pleine conscience, qui peut se résumer à simplement me concentrer sur ma respiration pour quelques instants avant d’entamer une descente, est une excellente façon de transférer mon attention de mon esprit à mon corps. » Gaus, qui applique cette technique à son enseignement, rappelle régulièrement à ses élèves de bien respirer, surtout lorsqu’ils essaient de nouvelles manœuvres ou s’attaquent à des pistes difficiles.

Le Zen et l’Art de l’entretien en montagne (https://www.eventbrite.com/e/zen-and-the-art-of-mountain-maintenance-tickets-40847460855) est un tout nouveau programme d’une journée à Mont‑Tremblant, où Caroline Thibaudeau, coach en leadership et monitrice de ski de niveau 2 locale, entraîne les skieurs à surmonter l’anxiété causée par le terrain en créant une connexion entre l’esprit et le corps. « La magie à propos du ski de pleine conscience, c’est que l’on apprend à adopter la peur, dirigeant son énergie de façon positive dans la direction de son prochain virage, du prochain moment et de la prochaine pente », indique-t-elle. Aux cours offerts à l’hôtel Westin et sur les pentes environnantes, ses élèves acquièrent une compréhension approfondie de ce qui les met à défi, en plus d’améliorer leur stabilité et leur bien-être, ainsi que d’apprendre des techniques de maîtrise de soi. « Depuis que je suis devenue coach en leadership certifiée par l’International Coach Federation, j’intègre des approches de pleine conscience à mes cours de ski. Cependant, c’est la première année où j’offrirai un programme complet, puisque la demande soutient désormais une telle offre et qu’on m’en fait la demande, explique Thibaudeau. Jusqu’à maintenant, plus de femmes que d’hommes s’adonnent au ski de pleine conscience; habituellement dans la quarantaine, il s’agit surtout de femmes qui assument des rôles très exigeants, comme le métier d’actrice – oui, j’ai eu une cliente qui est toujours une vedette à Hollywood –, ou qui œuvrent dans le domaine de la médecine, la neurochirurgie en particulier. »

À Golden, en Colombie-Britannique, la pleine conscience fait partie intégrante d’une retraite de ski de fond (http://retreatgolden.com/winter – en anglais seulement) dirigée par Magi Scallion, qui incorpore les concepts de la méditation et du yoga au ski. « Comme le ski de fond est un sport axé sur la technique, il peut souvent être difficile pour les skieurs de synchroniser toutes les parties du corps afin de trouver un rythme cohésif, déclare Elora Braden, photographe de la retraite. Nous avons recours au yoga et à la méditation pour aider les gens à relaxer, les préparer mentalement et physiquement à la journée de ski, ainsi que leur donner des exercices de respiration qu’ils peuvent appliquer quand ils se sentent épuisés sur les pistes. » Braden affirme que la méditation contribue à entamer les séances de ski du bon pied : « Il peut être difficile d’être présent et de ne pas oublier de respirer lorsque les bras et les jambes bougent dans des directions différentes et qu’on dirait que les poumons vont nous sortir de la poitrine. Quand je commence ma journée par une séance de méditation, je peux souvent garder tout en accord. »

Après avoir subi une blessure au cerveau potentiellement mortelle en tentant de battre Shawn White en 2009, Kevin Pearce, planchiste olympique, fait maintenant la promotion du surf des neiges de pleine conscience. Dans le cadre de #MindfulMarch (pleine conscience en mars) l’an dernier, il a fait une tournée dans une caravane Airstream transformée en salle de méditation qui a pris fin à Whistler. Commandité par Lululemon, il est conférencier motivateur pour Love Your Brain (http://www.loveyourbrain.com/news/2016/2/10/mindfulmarch– en anglais seulement).

L’élan de la pleine conscience en montagne s’étend aussi jusqu’à Lake Louise, où Tracey Delfs offre un programme depuis le Fairmont Chateau Lake Louise (https://www.lakelouisewellness.com/lake-louise-wellness-retreats – en anglais seulement). Bien que, cette année, la retraite mette l’accent sur la pleine conscience dans les sports en général, Delfs compte ajouter des programmes de ski de pleine conscience précis dans l’avenir. « Comme j’ai eu l’occasion de travailler avec les équipes nationales de ski alpin, de ski acrobatique et de biathlon, j’ai pu constater de première main la façon dont l’état mental d’un athlète a une incidence énorme sur sa performance, affirme Delfs. Bon nombre des meilleurs moniteurs de ski au Canada intègrent désormais la pleine conscience et la méditation à leurs programmes d’entraînement. Que l’on soit un guerrier de fin de semaine ou un athlète olympique, l’incorporation des pratiques de la pleine conscience et de la méditation dans son programme d’entraînement contribue à améliorer non seulement la performance, mais aussi le plaisir qu’on tirera du ski ou du surf des neiges. »

Le yoga – parfois même directement sur la neige – est devenu une nouvelle tendance aux stations de ski. Par exemple, Fernie anime une séance de vinyasa le mercredi et un cours d’échauffement et d’étirement de ski et de surf des neiges le samedi au Lizard Creek Lodge (https://skifernie.com/purchase/yoga/ – en anglais seulement). Et Sunshine Village offrira des séances de yoga ROXY gratuites en mars (https://www.skibanff.com/play/events-calendar/roxy-yoga-sessions-mar-16 – en anglais seulement). Également en mars, Mindful Nutrition and Retreats organise un séjour de ski et de yoga de six jours à Big White (https://www.bookyogaretreats.com/mindful-nutrition-and-retreats – en anglais seulement).

Bien entendu, de  l’équipement technologique n’est jamais très loin quand de nouvelles tendances font leur apparition. Smith a mis au point des lunettes intelligentes axées sur un entraînement cognitif pour les pentes, qui, combinées à l’application Focus, prétendent à accroître la conscience de soi, à améliorer la concentration et à réduire le stress (www.smithoptics.com/lowdown – en anglais seulement).