Product categories

Skier à moindre prix dans les parcs nationaux

Réduction de 10 $ sur le ski : la gratuité des parcs nationaux en 2017 rend le ski plus abordable

Il vous coûtera bientôt moins cher de skier dans les parcs nationaux du canada.

Toute personne qui visite l’une des quatre stations de ski à l’intérieur des parcs nationaux du Canada doit payer des droits d’entrée. En 2016, ces droits varient de 10 $ par personne pour une journée à 20 $ pour une famille. Les cartes d’entrée annuelles coûtent 67,70 $ pour un adulte et 136,40 $ pour une famille. Le coût n’est pas inclus dans les billets de remontée, les cartes-rabais ni les abonnements de saison à Marmot Basin dans le parc national du Canada Jasper ou les trois grandes stations de ski du parc national du Canada Banff, soit Lake Louise Ski Resort, Sunshine Village Ski Area et Mount Norquay.

Mais, dès le 1er janvier 2017, ces droits disparaîtront.

C’est le 150e anniversaire du Canada en 2017. Dans le cadre des célébrations, le gouvernement fédéral suspend les droits d’accès aux parcs nationaux, aux lieux historiques nationaux et aux aires marines nationales de conservation partout au pays pour l’année. Oui, le ski aux trois grandes stations de ski de Banff et à Marmot Basin coûtera 10 $ de moins par jour.

Voilà plein de bonnes raisons de visiter ce que je considère comme certaines des meilleures stations de ski au monde. Personne ne peut contredire le fait que ces stations remportent dans la catégorie du décor : couverture de glace, parois rocheuses impressionnantes et absence de coupes à blanc; les Rocheuses canadiennes sont imbattables. La neige y est des plus légères; une dépression de 10 centimètres semble beaucoup plus profonde que partout ailleurs. Le terrain est escarpé et comprend beaucoup de lignes de pente. Et le manteau neigeux, bien qu’il soit peu profond, est fiable et durable; Sunshine Village jouit couramment d’une des saisons de ski les plus longues sur le continent, sans neige artificielle nécessaire. (Pièce A : Sunshine a été la première à ouvrir ses portes au pays cet hiver, soit le 3 novembre, avec une base de 70 centimètres, 3 remonte-pentes et 20 pistes.)

En voilà des bonnes raisons! Voici maintenant comment profiter des économies.

Marmot Basin
Jasper est une version tranquille de Banff : On y voit beaucoup plus de wapitis se promener en ville et les visiteurs sont moins nombreux, mais les paysages sont tout aussi splendides. Marmot se situe à environ 20 minutes de route de la ville. La station est aménagée dans un grand bol. Tous les remonte-pentes ont vue sur les autres, donc impossible de s’égarer, en plus d’offrir des options pour presque chaque type de skieur. Il s’agit d’une excellente destination familiale qui présente amplement de variété pour maintenir l’intérêt de tous et chacun pendant une semaine, tant sur les pentes qu’en ville.
Les jours de poudreuse, rendez-vous au remonte-pente Knob Chair pour du ski au-dessus de la limite forestière et une foule de neige. Ensuite, empruntez le télésiège quadruple Eagle Ridge, jamais très achalandé, pour profiter de nombreuses poches de poudreuse dissimulées. En fait, même quand il n’y a pas de neige fraîche, ces remonte-pentes mènent aux pistes les plus intéressantes pour tout skieur intermédiaire ou d’un niveau supérieur.

Sunshine Village
Gardez Sunshine Village pour les jours où il fait plus beau. Les pistes étant presque toutes au-dessus de la limite forestière, quand les nuages sont bas, le ski y est limité. Mais, lorsque la visibilité est bonne, difficile de battre la méga-dose de rayonnement solaire qu’offre la station de ski la plus haute au Canada. Et quand vous y allez, organisez-vous pour arriver tôt. L’attente pour garer la voiture et emprunter la télécabine jusqu’à la station s’intensifie rapidement; comptez être dans l’aire de stationnement avant 8 h 30. Puis, vous jouirez d’une montagne belle et calme pendant les deux premières heures.
Les skieurs devraient marcher jusqu’à Delirium Dive, une immense zone sauvage partiellement sous surveillance où l’équipement pour avalanche est obligatoire. Tout le monde devrait également monter à bord du Divide Chair, qui traverse en Colombie-Britannique et revient en Alberta, pour profiter de la neige souple et de l’inclinaison parfaite du bol Bye Bye. Les chutes de TeePee Town sont aussi une valeur sûre. Si vous le pouvez, demeurez à Sunshine Mountain Lodge, la seule option d’hébergement sur les pentes à l’intérieur d’un parc national. Le spectacle y est magique une fois la station fermée.

Lake Louise
Quand j’étais jeune, je skiais à Lake Louise et j’avais un faible pour les bols Back, une énorme étendue de terrain alpin sur le versant arrière de la montagne. Je n’ai encore jamais vécu une meilleure expérience au-dessus de la limite forestière, tout en demeurant à l’intérieur des limites d’une station. En fait, Lake Louise présente de l’excellent ski au-dessus de la limite forestière. Cela s’avère génial pour les bons skieurs, mais les skieurs relativement nouveaux ou qui viennent de l’Est peuvent trouver cela épuisant et intimidant.

Le bol Grizzly fait exception, mais représente tout de même une piste incroyable, soit un énorme ravin juste sous le remonte-pente Top of the World. Tout le monde peut avoir du plaisir à serpenter dans les bosses ou à travers les arbres éparpillés çà et là. Les skieurs intermédiaires devraient accéder à la zone Larch avant que les visiteurs ne prennent d’assaut les longues pistes à descente constante. Tous ceux qui ont le cran pour le faire devraient se rendre au sommet de la montagne à bord du Summit Poma, d’où ils auront peut-être la meilleure vue en ski, depuis la vallée, sur le lac Louise et le mont Victoria. Ils peuvent ensuite skier sur le versant arrière, jusqu’aux chutes Whitehorn.

Mount Norquay
Le plus petit des quatre, le mont Norquay n’a peut-être pas la superficie la plus extraordinaire, mais il gagne des points sur le plan de la commodité. Surplombant Banff, la station représente un bon choix pour une demi-journée ou même une heure de ski. Quand je serai à Banff à Noël, je viendrai terminer un de mes après-midis par une heure de ski ici, où l’on trouve la meilleure aubaine en matière de ski. Pour environ 15 $, je peux descendre la piste à bosses desservie par le North American Chair quatre ou cinq fois. Les jambes me brûlent à l’arrêt du remonte-pente, et j’ai l’impression d’avoir beaucoup plus skié qu’en réalité.

Norquay offre des billets de deux heures le reste de la journée, ce qui donne juste assez de temps pour traverser Mystic Ridge et revenir. Il s’agit d’un terrain offrant des pistes intermédiaires et avancées, juste assez inclinées pour être intéressantes, mais juste assez douces pour ne pas être effrayantes. Il s’agit d’un excellent endroit où commencer des vacances de ski à Banff pour les skieurs de l’Est : ils peuvent s’y échauffer et ainsi se préparer aux grosses montagnes de l’Ouest.

– Par Ryan Stuart