« My Only Sunshine » : Descentes familiales à Sunshine Village Resort

Article offert par Mountain Life

Texte et photos : Colin Field

À Sunshine Village Resort, notre fils tombe en amour avec les montagnes. Nous avons droit à un ensoleillement inhabituel et les points de vue depuis le sommet du télésiège quadruple Continental Divide Express sont absolument incroyables. Nous bénéficions d’un ciel d’un bleu de geai et des vues sur les prés Sunshine et le mont Assiniboine. Nous avons descendu les pistes damées jusqu’au remonte-pente Mount Standish Express en faisant des boucles entre les arbres avant de s’arrêter pour dîner au pavillon de jour.

Au cours des trois derniers jours, nous avons skié à Sunshine, à Norquay et à Lake Louise. Comme nous avons un abonnement pour plusieurs jours donnant accès à plusieurs montagnes, à notre quatrième et dernière journée de ski depuis Banff, c’est notre garçon de 7 ans qui choisit où nous irons skier; sans aucune hésitation, son choix s’arrête sur Sunshine.

Une famille de ski…

Nous faisons un voyage de ski à trois générations. Ma femme, mon fils et moi-même avons pris un vol jusqu’à Calgary, où nous avons rejoint grand-papa pour une semaine de ski à Banff. Notre fils n’avait encore jamais vraiment skié dans les montagnes. Nous skions à Blue Mountain toutes les deux semaines et avons quelques voyages de ski au Vermont et au Québec à notre actif, mais nous n’avions jamais descendu de pentes vraiment abruptes. Et après quelques descentes à Sunshine, il est tombé en amour.

Après dîner, grand-papa et moi ajoutons des épaisseurs et nous dirigeons au haut de la montagne, dans le secteur Ramparts, au-dessus du télésiège quadruple Wawa.

La neige fraîche se fait rare, donc nous allons rapidement rejoindre ma femme et mon fils qui descendent en boucle les pentes Star Trek et Waterfall. Mon fils a exponentiellement amélioré ses habiletés en ski au cours des derniers jours et, pendant que je le suis sur la piste Tin Can Trees, semblable à une descente de luge, je peux l’entendre fredonner :

« You are my sunshine,

my only sunshine,

you make me happy when skies are grey,

you’ll never know dear how much I love you… »

C’est un moment spécial, dont je me souviendrai toute ma vie.

À la fin de la journée, ma femme et mon fils empruntent la télécabine pour redescendre à l’aire de stationnement pendant que grand-papa et moi coursons avec eux sur la piste située tout juste sous celle-ci. Nous rions et nous saluons, mais grand-papa et moi descendons quelques sections à vive allure pour remporter la course haut la main.

Ce fut une journée de ski parfaite. Merci, Sunshine, pour les merveilleux souvenirs. Nous reviendrons dès que possible.

This post is also available in: Anglais

Product categories