Whistler (Colombie-Britannique) – Depuis l’ouverture récente et tant attendue de l’Audain Art Museum (en anglais seulement), les options en dehors de la montagne de Whistler atteignent de nouvelles proportions, présentant une utopie pour les passionnés d’art.

Le musée de 56 000 pieds carrés ouvert à l’année longue est niché parmi les arbres, au cœur de Whistler, et abrite une collection impressionnante d’œuvres d’art britanno-colombiennes de la collection personnelle du mécène Michael Audain et de sa femme Yoshiko Karasawa.

Les clients sont invités à découvrir près de 200 pièces d’art britanno-colombien, datant d’une période s’étendant sur plus de 200 ans. Le musée présente deux collections permanentes d’Emily Carr, d’E.J Hughes et de nombreux autres artistes britanno-colombiens éminents, ainsi que des expositions temporaires. Pour l’ouverture, l’exposition temporaire regroupe les œuvres d’art exceptionnelles des modernistes mexicains Orozco, Rivera, Siqueiros et Tamayo, la seule collection du genre au Canada, et un incontournable pour les passionnés d’art et les touristes admiratifs cherchant à diversifier leurs vacances à Whistler.

Cet été, l’Audain Art Museum accueillera The Masterworks de l’exposition de la Beaverbrook Art Gallery, qui arriveront le 18 juin et seront exposées pendant 3 mois. L’exposition consiste en 75 créations peintes par des artistes de renommée internationale, notamment Constable, Delacroix, Freud, Gainsborough, Reynolds, Sargent, Sickert, Sisley, Sutherland, Turner et Dali, ainsi que par des artistes prospères de l’histoire de l’art canadien, tels que Carr, Harris, Krieghoff et Morrice.

Le 1er mars, Whistler a souhaité la bienvenue à l’œuvre A Timeless Circle, de Susan Point, au programme d’art civique de la station. La sculpture de bronze a été remise dans le cadre d’une compétition publique par le comité d’art civique de la collectivité, en célébration de l’engagement de Whistler dans les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010. L’œuvre a été placée à côté du Maury Young Arts Centre. Vous trouverez plus de détails ici (en anglais seulement).

Le Squamish Lil’ Wat Cultural Centre (SLCC) est fier de présenter l’exposition itinérante de la Legacy of Hope Foundation, intitulée « Where are the Children? Healing the Legacy of Residential Schools », jusqu’au 15 octobre 2016. L’exposition intense explore l’assimilation des enfants autochtones au Canada