Comment choisir un casque

 Ski and Snowboard Helmet - Canadian Ski Council

Il n’est pas difficile de choisir le bon casque. Voici quelques trucs pour vous aider à faire le bon choix :

  • Assurez-vous de choisir un casque approuvé qui porte l’une des étiquettes suivantes : CEN 1077, ASTM F-2040 ou Snell RS-98.
  • Il est important de choisir un casque bien ajusté à la forme de la tête :
    • Il doit y avoir une distance équivalant à la largeur de deux doigts entre le devant du casque et les sourcils.
    • Si le casque descend trop bas, votre champ de vision s’en trouvera réduit.
    • S’il est trop haut, il ne vous offrira pas une protection optimale.
  • How to Wear a Helmet - Canadian Ski Council

Conseil : Mettez vos lunettes de ski. Si votre casque est bien ajusté, vous ne pourrez pas vous toucher le front. Vos lunettes ne doivent pas repousser votre casque vers l’arrière. ** Apportez vos lunettes avec vous lorsque vous allez magasiner votre casque.

Les courroies servent à tenir votre casque en place. Si les courroies ne sont pas bien ajustées, votre casque ne sera pas confortable et sécuritaire.

Lisez l’étiquette du produit et les recommandations du fabricant afin de maximiser la performance de votre casque.

Le saviez-vous?

La taille de la tête de l’enfant ne change que très peu au fur et à mesure de sa croissance. Lorsque vous achetez un casque pour un enfant, il est important de choisir un modèle bien ajusté à sa tête. Contrairement à des chaussures, vous ne devez pas prendre une taille supérieure dans l’espoir qu’il fera plus longtemps.

Afin d’en accroître le confort et la protection, vous ne devriez jamais porter de tuque à pompon ou tout autre accessoire rigide sous votre casque.

La plupart des fabricants vendent des casques munis d’un système de ventilation intégré réglable qui maximise le confort selon la température ambiante ou l’intensité de l’activité physique.

Vous devriez inspecter votre casque régulièrement afin de déceler tout signe d’usure ou de dommage. Dès que des signes d’usure sont visibles, le casque doit être remplacé.

Les casques servent à amortir les impacts. Chaque impact détruit partiellement la couche de mousse dans la doublure intérieure. Il est possible que vous ne voyiez pas ces dommages. Après tout gros coup, le casque doit être remplacé.

 

 

Politique sur les normes relatives aux casques

Le Conseil canadien du ski (CCS) et les associations canadiennes d’exploitants de stations de ski (l’Association des stations de ski de l’Ontario, l’Association des stations de ski du Québec, l’Association des stations de ski de l’Ouest canadien et l’Association des stations de ski de l’Atlantique) ont adopté la position suivante en ce qui a trait aux normes canadiennes relatives aux casques de ski et de surf des neiges (« casques de sports d’hiver ») :

Nous recommandons que tous les casques de sports d’hiver loués ou vendus aux stations de ski canadiennes respectent au moins une des trois normes internationales en vigueur (ASTM F2040, CEN 1077, Snell RS-98).

Nous soutenons la mise en application de lois ou règlements exigeant que tous les casques de sports d’hiver vendus au Canada respectent au moins une des trois normes internationales en vigueur (ASTM F2040, CEN 1077, Snell RS-98).

L’Association canadienne de normalisation (CSA) a élaboré sa propre norme relative aux casques de sports d’hiver (Z263.1). En plus des normes internationales existantes, nous soutiendrions la norme CSA si un ou plusieurs fabricants de casques décidaient de s’y conformer.

This post is also available in: Anglais

Product categories