La COVID-19 a accentué le besoin de pratiquer des activités extérieures saines à l’année, c’est pourquoi de nombreux Canadiens se rendent désormais sur les pentes en hiver. Lorsqu’on leur a demandé pourquoi ils se rendaient sur les pentes, 86 % ont déclaré vouloir passer du temps à l’extérieur à pratiquer une activité physique. De tous les répondants, 21 % des skieurs réguliers, ou de ceux qui s’étaient déjà rendus à une station, ont augmenté leur nombre de visites sur les pentes l’an dernier. Si l’on combine ce pourcentage aux 37 % de skieurs débutants, ou de skieurs qui ont repris le sport après un arrêt, il est facile de comprendre la hausse récente du nombre de skieurs nationaux.

À l’hiver 2020-2021, le Canada a enregistré rien de moins que 17,5 millions de skieurs sur ses pentes; au cours de la prochaine saison, ce nombre devrait dépasser les 18 millions, un nouveau record! De plus, 99 % des personnes sur les pentes considèrent le ski comme un sport agréable ou très agréable et 97 % ont indiqué que les probabilités qu’ils visitent de nouveau une station sont très élevées. À une époque où règne un climat de négativité et d’incertitude à propos d’à peu près tout, les Canadiens ont la ferme volonté de garder le ski au haut de leur liste, puisque presque tous les skieurs ont mentionné de fortes chances de retour.

Ces statistiques très positives pour l’industrie créent de nombreuses occasions de tirer profit des bonnes intentions des participants canadiens et de poursuivre sur l’élan généré par la pandémie de COVID-19. Les Canadiens continuent d’exprimer un désir de voyager au sein du Canada au cours de la prochaine saison et ont indiqué vouloir visiter plus de destinations de ski dans les environs même s’ils ont une station d’attache. Vu la multitude d’options actuellement offertes dans de nombreuses régions géographiques, le moment est idéal pour la promotion et la promotion croisée.

Il est fortement recommandé de communiquer avec les anciens skieurs et de les inciter à revenir vous voir au moyen d’offres et de promotions en fonction de leurs besoins. La participation aux programmes du Conseil canadien du ski est aussi grandement encouragée, car ces programmes ont par le passé donné de bons résultats pour les clients et les stations de ski partout au pays. Dans l’ensemble, 68 % des familles ont skié plus en raison du Passeport des neiges 4e et 5e années, 33 % des détenteurs ont suivi une leçon sur les pentes et 23 % étaient des membres des minorités visibles. De plus, les détenteurs du Passeport des neiges étaient, en moyenne, accompagnés de trois autres skieurs à chacune de leur visite à une station. Étant donné cette grande proportion de nouveaux skieurs essayant le sport, le nombre encore inégalé de membres des minorités visibles chaussant leurs skis et l’engouement renouvelé pour les activités en plein air dans l’ensemble de la population canadienne, il n’est pas surprenant que tous les forfaits du programme Ma première fois se soient vendus en un temps record et que les commentaires sur le programme aient été si positifs.

Nous avons une occasion en or de joindre plus de skieurs que jamais grâce à la demande en croissance constante au sein de l’industrie. Il est maintenant temps de planifier vos stratégies de marketing pour l’hiver 2022-2023, notamment communiquer avec le Conseil canadien du ski pour confirmer votre participation à ses précieux programmes. Ensemble, nous voulons attirer sur nos pentes tous les Canadiens montrant un désir de skier, et ceux-ci sont plus désireux que jamais de le faire. Transformons donc ce désir en action.

This post is also available in: Anglais