Product categories

10 raisons de skier sur les pentes de l’Ouest canadien cette saison

Par : Lori Knowles

Les stations de ski de l’Ouest canadien, qui en sont aux préparatifs de la toute nouvelle saison de ski, ont révélé des plans impressionnants pour l’hiver 2017. On trouve, entre autres, sur la liste des drones, une patinoire digne de celles de la LNH, de même que des menus sur les pentes qui sont meilleurs pour la ligne. Voici 10 raisons pour lesquelles nous devrions skier dans les Rocheuses, les chaînes Purcell et Monashee, ainsi que les chaînes côtières en 2017.

1. Whistler Blackcomb surveille notre ligne
Sous la direction du chef de cuisine vedette Wolfgang Sterr, les menus sur les pentes de Whistler Blackcomb, en Colombie-Britannique, prennent un virage serré en 2017, les hamburgers et les pommes de terre frites faisant place à des options santé mettant à l’honneur des ingrédients locaux. Préparez-vous à voir des options végétaliennes, végétariennes, sans gluten et réduites en sodium au menu du Roundhouse, entre autres, à l’hiver 2017. De plus, WB s’est mise sur le rail du Vancouver Aquarium Ocean Wise Seafood en s’engageant à n’utiliser que du poulet et du bœuf d’élevage naturel, sans hormones ni antibiotiques. Surveillez votre ligne, chers skieurs, Whistler prend un virage santé.

2. Sun Peaks fait aussi une place au hockey
Les skieurs adorent le hockey aussi, plus particulièrement le hockey extérieur, avec vue sur les sommets enneigés. Voilà pourquoi Sun Peaks, en Colombie-Britannique, a entamé les travaux de sa toute dernière attraction : une patinoire extérieure. Non, il ne s’agit pas d’une patinoire de cour arrière ordinaire; la version de Sun Peaks présente les dimensions réglementaires des patinoires de la LNH. Pensez à la Classique hivernale. Elle sera prête à temps pour la saison hivernale 2017.

3. Banff plonge dans le monde du ski
Comme si le ski à Banff, au Lake Louise et à Sunshine, en Alberta, n’était pas déjà spectaculaire, à l’hiver 2017, le billet de remontée valide aux trois stations de la région vous donnera accès à un autre endroit emblématique de l’Ouest canadien : les sources thermales historiques de Banff. En 1883, trois employés de chemin de fer ont découvert une source thermale naturelle qui a finalement mené à la fondation du parc national du Canada Banff. Auparavant, les voyageurs attirés par les minéraux au pouvoir de guérison des sources thermales se rendaient dans la région par le Chemin de fer Canadien Pacifique. De nos jours, les visiteurs peuvent profiter de ces avantages après une journée sur les pentes. À l’achat d’un billet de remontée de trois jours ou plus, les skieurs et planchistes ont gratuitement accès aux populaires sources thermales de Banff.

4. SilverStar : Tout-en-un
My1Pass de SilverStar englobe maintenant le vélo à pneus surdimensionnés d’hiver. Cette station située près de Vernon, dans la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, a ajouté plus de 15 kilomètres de sentiers pour faire du vélo dans la neige. My1Pass inclut aussi le ski alpin et le ski de fond, le surf des neiges, la glissade sur chambre à air, le patinage et la raquette.

5. Big White : Pour l’amour des enfants
Big White tient à maintenir sa réputation en tant que destination de ski familiale en Colombie-Britannique en 2017 et procède donc à l’agrandissement de son centre pour enfants. La superficie accrue donne aux enfants âgés entre 3 et 7 ans plus d’espace pour jouer et améliore la circulation pour les parents qui viennent y porter ou y ramasser leurs enfants. De plus, tous les enfants seront équipés de casques et de systèmes de localisation GPS Flaik gratuits, un outil amusant qui assure le suivi de leurs pistes parmi les fantômes de neige et partout sur la montagne Big White (105 km de pistes et sentiers).

6. Kicking Horse en tout confort
On peut désormais se rendre à Kicking Horse tout en relaxant grâce à un nouveau service de navette reliant l’aéroport international de Calgary à la station de la Colombie-Britannique. La navette conduit les passagers jusqu’à la station de Kicking Horse, près de Golden, en Colombie-Britannique en traversant le parc national du Canada Banff par la Transcanadienne. Elle fera le trajet deux fois par semaine de décembre à mars 2017.

7. Souriez, vous êtes filmé par un drone à Fernie
Fernie Alpine Resort, en Colombie-Britannique, offre dorénavant des drones. La station donne maintenant aux skieurs l’option de louer un drone pour les suivre et les filmer dans la poudreuse. L’enregistrement est ensuite transformé en un long métrage de ski par un monteur de films professionnel. Les participants peuvent ainsi acheter la vidéo en soi pour la montrer à leurs amis et à leur famille.

8. Skiez à moitié prix à Marmot
Marmot Basin, dans le parc national du Canada Jasper, en Alberta, a trouvé une façon de nous permettre de skier à moitié prix toute la saison. La nouvelle carte Marmot Escape se vend au coût de 75 $ et donne droit à un rabais de 50 % sur le tarif ordinaire des billets de remontée d’une journée pour tous les âges. Et il n’y a aucune période d’interdiction! La carte donne aussi droit à un rabais de 50 % sur les billets de remontée à d’autres stations de ski albertaines, dont Rabbit Hill et Snow Valley.

9. Accès amélioré à l’arrière-pays de Panorama
Panorama Mountain Resort, située sur l’ « autoroute de la poudreuse » de la Colombie-Britannique, permet de pratiquer facilement l’héliski et le « cat ski ». Mais les skieurs n’ont pas à aller bien loin pour vivre une expérience dans l’arrière-pays. On peut désormais accéder au bol Taynton, qui était auparavant une destination strictement d’héliski, par télésiège. On y trouve aussi plus de pistes sous-bois pour la saison 2016-2017. Comme cette zone est sous surveillance et sous observation par la patrouille en raison du risque d’avalanche, les skieurs n’ont pas besoin de guides ou d’équipement d’arrière-pays spécial.

10. Red nous invite à devenir copropriétaires de la montagne
Red Mountain Resort, dans les Kootenays, en Colombie-Britannique, est la première station en Amérique du Nord à se tourner vers le financement collectif. Par l’intermédiaire du site StartEngine.com, la station offre aux skieurs la chance de « posséder une partie de la montagne » pour aussi peu que 1 000 $. Ceux qui y investissent la somme maximale de 25 000 $ obtiendront un abonnement de saison familial valide pendant 5 ans (ou deux abonnements de saison pour adulte valides pendant 7 ans), deux paires de skis ou deux planches à neige sur mesure d’édition limitée, ainsi que 10 billets de remontée pour adulte transférables valides pendant 5 ans. Howard Katkov, chef de la direction de Red Mountain Ventures, s’exprime ainsi : « Nous revenons au modèle de club de ski collectif de Red Mountain de 1947, mais, cette fois, le chalet offrira un service sans fil! »