Dans les Rocheuses de Kootenay en Colombie-Britannique, la nature apparaît dans toute sa splendeur. Ici, les paysages sauvages et les monolithes de granite attirent les aventuriers depuis longtemps – à la fin des années 1800, c’étaient les prospecteurs à la recherche d’or; aujourd’hui ce sont des pionniers d’un autre genre, plusieurs avec des skis et des planches aux pieds, avides de poudreuse fraîche.

Il n’y a donc pas de doute quant à la raison pour laquelle ce coin situé au sud-est de la province s’avère si attirant : l’aventure ici est concentrée le long de l’Autoroute de la poudreuse souvent parcourue, où 8 stations alpines avec remontées se mêlent à plus de 10 destinations de ski nordique, près de 2 douzaines d’exploitants de « cat skiing » et d’héliski, ainsi que plus de 20 auberges de l’arrière-pays. L’héliski et le « cat skiing » sont nés ici et c’est l’endroit où une marée de stations d’hiver offrent des expériences en montagne remarquables et remarquablement variées, regorgeant de chaleur et de charme.

Un arrêt de ce type : Fernie, une ville minière historique qui est maintenant une Mecque du ski dont la population double pratiquement pendant la saison hivernale. Ici, les aventuriers peuvent faire des traces dans la légendaire poudreuse de la Fernie Alpine Resort, un terrain de jeu comprenant 1 000 hectares (2 471 acres) skiables, 142 pistes et 5 bols alpins. En prime, l’après-ski à la mode de Fernie, facilement réalisable avec une pinte de la bière locale Kokanee au The Griz Bar.

Et ce n’est qu’un aperçu de ce qui est offert le long de l’Autoroute de la poudreuse de la Colombie-Britannique. À la Revelstoke Mountain Resort, par exemple, les skieurs