Product categories

Les Athlètes de Ski Sur Bosses Remercient Calgary

Les athlètes de ski sur bosses remercient la collectivité de Calgary pour son appui

PAR : Donna Cumming PHOTOGRAPHIE : Mike Ridewood

L’équipe canadienne de ski sur bosses a enregistré une autre grande réussite à la Coupe du monde à la maison, s’emparant de cinq des six places sur le podium. Comme la compétition se déroulait au Parc olympique Canada, à Calgary, l’équipe canadienne a profité de l’occasion pour remercier la communauté de ski de la ville en organisant une journée communautaire après les épreuves de la Coupe du monde.

La Coupe du monde qui a eu lieu samedi s’est très bien terminée pour les familles et skieurs locaux. Depuis la zone des spectateurs inférieure et la partie supérieure du bol, les amateurs appuyaient avec enthousiasme les athlètes canadiens, alors que ceux-ci se hissaient aux premiers rangs.

« C’était génial! Il y avait une foule de gens, dont des personnalités très importantes, des amis et des parents, a déclaré Michelle Leslie, directrice de la logistique et de l’administration de la compétition. Beaucoup de nouveaux médias étaient sur place pour rendre compte de la compétition, et les athlètes canadiens ont remporté cinq des six places sur le podium, donc c’était incroyable! Les résultats ont été sensationnels! »

Entourées d’amis, de parents et d’amateurs passionnés de ski acrobatique les encourageant en brandissant des drapeaux canadiens et des affiches géantes à l’effigie des athlètes, les équipes canadiennes masculine et féminine ont toutes deux dominé la compétition du début à la fin.

« Il était si emballant de monter sur le podium avec mes coéquipières, c’était incroyable, a expliqué Andi Naude, qui a terminé au troisième rang à l’épreuve féminine. Ma mère, mon père et mon frère sont tous venus, ce qui est vraiment génial. Je suis si contente d’avoir bien réussi devant eux. Il est toujours bon de compétitionner à la maison; nous sommes si chanceux d’avoir tant de partisans. Ce fut vraiment spécial de les voir tous réunis. »

Après une longue journée de compétition remplie d’émotions, les athlètes canadiens se sont levés tôt le lendemain matin pour revenir à la montagne dans le cadre de la deuxième journée communautaire annuelle. Cette activité a permis aux membres de la collectivité de rencontrer les athlètes de ski sur bosses et d’interagir avec eux.

« Il s’agit avant tout de réunir la collectivité et d’en faire une communauté de skieurs unifiée, a ajouté Leslie. Nous tenons à féliciter les athlètes pour tous leurs efforts acharnés et à vraiment montrer à la collectivité à quel point les athlètes apprécient le fait que les partisans se déplacent pour les encourager à la Coupe du monde. En fait, il s’agit seulement d’amener les gens à sortir, à se divertir ensemble et à apprendre un nouveau sport. »

« Je pense vraiment qu’il est important que nous remercions la collectivité et passions du temps avec les enfants, car ils représentent l’avenir de notre sport, a affirmé Naude. Je crois fermement qu’il s’agit de quelque chose que nous devrions faire beaucoup plus souvent. Je suis sincèrement contente que nous ayons pu le faire aujourd’hui. »

Durant ces 4 heures, 13 des meilleurs athlètes de ski sur bosses canadiens ont alterné entre la table des autographes et les pentes de ski. À la table des autographes, les amateurs pouvaient parler aux athlètes, leur poser des questions, faire autographier leur affiche ou leur équipement de ski, ainsi que prendre des photos avec les athlètes.

Pendant ce temps, d’autres athlètes skiaient avec de jeunes athlètes en devenir, les guidant dans les pistes à bosses et leur donnant quelques conseils. Ils initiaient ceux qui ne connaissaient pas encore le ski sur bosses et donnaient des conseils sur la façon de s’améliorer à ceux qui pratiquaient déjà le sport.

« Ce fut très agréable de sortir et de skier avec eux. Certains d’entre eux sont des amateurs plutôt invétérés, ce qui est drôle à voir, a déclaré Clare Lambert, native de Calgary et membre de l’équipe nationale. Ils sont venus regarder la compétition hier et savent qui nous sommes, donc ils nous posent des questions et veulent obtenir des conseils. »

« Je pense qu’il est vraiment bon d’organiser des journées communautaires, car, quand nous étions jeunes, il n’y avait pas de Coupe du monde ici et, pour ma part, je ne connaissais pas de membres de l’équipe nationale. Je ne les avais jamais vraiment vus, a expliqué Luke Ulsifer, un autre membre de l’équipe nationale ayant grandi à Calgary. Je crois que c’est génial pour eux de nous rencontrer et de passer un peu de temps avec nous. C’est quelque chose qui est très facile à faire pour nous, et qui, selon moi, leur apporte gros. »

Non seulement cette activité aide à promouvoir le ski acrobatique auprès des jeunes athlètes en devenir, mais elle leur donne aussi l’occasion d’interagir personnellement avec les meilleurs athlètes du sport. Pendant la courte période de temps qu’ils passent ensemble, ces athlètes ont le pouvoir de motiver la prochaine génération de skieurs à repousser leurs limites et à poursuivre leurs objectifs en leur montrant que c’est possible.

« Cela rend la chose très réelle pour les enfants. Il est important de ne pas devenir un simple groupe d’idoles qui ne sont pas vraiment présentes, a ajouté Naude. D’après moi, le fait que nous soyons dans leur ville natale avec eux et qu’ils puissent interagir avec nous et voir que nous sommes des gens ordinaires, cela est vraiment génial pour eux. »