Est-ce que tout le monde peut voler?

Héliski et « cat skiing » – Puis-je m’y adonner?
Par Feet Banks

Croyez en l’engouement : le « cat boarding » est maître et rien ne bat l’héliski.
Et peu importe qui vous êtes ou d’où vous venez, une bonne journée à bord d’un hélicoptère ou d’un véhicule tout-terrain réinitialisera votre perception de la beauté de la vie.

Une poudreuse vierge et épaisse, des montagnes à perte de vue, le rugissement de l’hélicoptère au moment de prendre son envol, puis le silence vide et total de la nature qui vous envahit… Vraiment, de telles expériences de ski et de surf des neiges se font très rares.

Mais, il faut payer pour une telle expérience, et beaucoup de gens s’opposent à débourser les sous nécessaires par crainte de ne pas posséder le niveau d’habileté requis pour affronter les grosses montagnes. En réalité, par contre, la plupart d’entre nous l’avons probablement.

« Je dirais que, si vous êtes de niveau intermédiaire, vous pouvez vous adonner à l’héliski », explique Christian Bégin, cinéaste de ski légendaire et copropriétaire de Bella Coola Helispots dans la chaîne Côtière de la Colombie-Britannique.
« Et ce, en bonne partie grâce aux nouveaux skis larges, ajoute-t-il. À l’époque, il fallait certainement être un skieur ou planchiste avancé ou expert, mais, grâce aux skis larges, tout le monde flotte. Un skieur intermédiaire peut passer une excellente journée en héliski. »

La forme physique représente un autre facteur auquel les gens ne pensent pas nécessairement. Les meilleures pistes d’héliski peuvent afficher une dénivellation de 5 000 pi, ce qui est de 2 à 5 fois plus que la plupart des pistes que l’on trouve aux stations de ski dans l’Est. Vos jambes sont-elles prêtes pour une journée complète sur les pistes les plus longues que vous aurez jamais vues?

« Voilà ce qui est bien, entre autres, à propos du “cat boarding” », explique la légende de surf des neiges Ken Achenbach, qui porte actuellement le titre officiel de « vérificateur de la qualité » à Powder Mountain Catskiing, à Whistler.
« Comme la plupart des gens n’ont pas la chance de pratiquer le sport 60 jours par année, les longues pistes peuvent les épuiser avant même qu’ils n’en voient la fin, poursuit Achenbach. Nos pistes de “cat ski” sont plus courtes, soit d’une dénivellation de 1 500 à 2000 pi, et le point de ramassage par le véhicule tout-terrain est souvent exactement où vous commencez à vous fatiguer. Ce qui vous permet donc de descendre chaque piste comme un superhéros. »

Les personnes qui s’y adonnent pour la première fois craignent immanquablement de retarder le groupe. Les entreprises d’aventure en héliski regroupent souvent les skieurs et planchistes de même niveau (ce qui est plus facile avec les petits hélicoptères A-Star à 5 places qu’avec les grands modèles Bell 212).
Les bons guides au sein de n’importe quelle entreprise adapteront le trajet au groupe et aux conditions d’enneigement, mais les choses sont plus simples en véhicule tout-terrain. Ce dernier ne peut aller plus vite que son moteur ne le lui permet, donc la vitesse du groupe et de ses membres importe moins. Les plus rapides attendent l’arrivée du véhicule tout-terrain au bas de la pente avec le guide de tête, alors que tous les autres skient à leur rythme avec le guide arrière fermant le bal.

Achenbach indique que 90 % du temps, même le skieur le plus lent arrive au bas de la pente avant ou à peu près en même temps que le véhicule tout-terrain. « Personne n’attend personne, et l’anxiété associée à la pression de suivre le groupe disparaît, explique-t-il. Puis, on a droit à une pause pendant la remontée au sommet à bord du véhicule tout-terrain, et on recommence, toute la journée. »

« La plupart de nos clients sont de niveau intermédiaire. Quand on pense aux pentes de ski, c’est habituellement la glace, les bosses ou les escarpements inévitables qui donnent aux skieurs et planchistes intermédiaires du fil à retordre. Ces éléments sont absents ici, et il est possible de contourner presque toutes les sections de terrain intimidantes. » Il ajoute que, après une seule journée à skier dans la poudreuse, c’est incroyable à quelle vitesse le confort et le niveau d’habileté des gens augmentent. « C’est stupéfiant de constater la progression qui survient en une seule journée. »

Donc, à tous les intermédiaires qui hésitent encore, l’heure est venue de vous lancer. Réservez des skis larges et allez découvrir la raison pour laquelle presque tous ceux qui reviennent de leur première excursion en héliski ou en « cat ski » affichent le regard ébloui et le sourire euphorique typiques d’une personne abasourdie par la meilleure expérience de ski de sa vie.

This post is also available in: Anglais

Product categories