Le ski à propulsion humaine et les virages demandant des efforts représentent une superbe façon d’explorer la chaîne Purcell

PAR : Claire Challen PHOTOGRAPHIE : Paul Morrison

FLEURS DE MONTAGNE
Alpine Buttercup a grandi avec les remonte-pentes en T et les télésièges, à grande vitesse et autres, qui la transportaient au sommet afin qu’elle puisse redescendre. Elle ne connaissait aucune autre façon d’accéder aux pistes de ski qu’elle adorait, jusqu’à ce qu’elle vieillisse et découvre les dameuses et les hélicoptères pouvant l’amener à des endroits encore plus extraordinaires que dans ses rêves les plus fous. Pendant des années, elle a continué de cette façon, ne ressentant pas le besoin de changement. En débarquant de l’hélicoptère Bell 212 qui l’avait amenée à sa dernière aventure, elle est demeurée perplexe en voyant son ange à rotor décoller et disparaître d’où il arrivait. Rompant le silence profond propre aux montagnes, le souffle d’Alpine Buttercup tournant en rond à la recherche de tout mécanisme motorisé pouvant satisfaire son désir de skier sur ce terrain intact et éloigné ne cessait de s’accélérer. Aucune machine crachant du diesel ni moteur électrique surchargé au bruit strident ni motoneige à deux temps. Il n’y avait rien. Le silence lui perçant les oreilles, elle se laissa tomber au sol, sur un tapis de neige fraîche ouvrant ses bras et la consommant de l’intérieur.

UN ÉCO-PARADIS LUXUEUX
Situé dans le Nord de la chaîne Purcell, à l’extrémité ouest du parc national du Canada des glaciers, la Purcell Mountain Lodge se trouve à un court vol d’hélicoptère de 15 minutes de la ville de Golden, en Colombie-Britannique. Des vues spectaculaires des montagnes blanches accueillent les passagers qui s’envolent à l’ouest de golden, passant au-dessus de Kicking Horse Mountain Resort, troquant le bruit de la ville contre le calme de la nature sauvage. Je me rendais à l’auberge pour une aventure de randonnée en ski de 4 jours avec mes nouveaux amis de Whistler, en Colombie-Britannique, Derek Foose et Jon Moon.

Nichée dans le milieu alpin accessible du mont Bald, la Purcell Mountain Lodge souhaite la bienvenue aux clients à son paradis du ski, tout en leur promettant de la neige fraîche, des couettes douillettes et des repas de grande classe. Un sauna et des douches en fin de journée représentent un luxe inespéré pour un endroit aussi éloigné que celui-ci, gâtant les skieurs en visite, moi y compris, comme jamais. Dans les années 1980, les visionnaires Paul Leeson et Russ Younger en ont déduit que les skieurs, bien qu’ils aiment les virages demandant des efforts, préfèrent au bout du compte eau courante e