Au Canada, la Colombie-Britannique a toujours été à l’avant-garde du mouvement LGBTQ, le Whistler Pride and Ski Festival attirant des gens de 26 pays. Dean Nelson, chef de la direction, indique qu’environ 3 000 joyeux lurons ont participé l’an dernier, la majorité en provenance du Canada, des États-Unis, de l’Australie, du Royaume-Uni et du Brésil. « Environ 87 % d’entre eux ont descendu les pentes de Whistler Blackcomb et près de la moitié détenaient une Epic Pass », affirme Nelson. De toutes les merveilleuses activités de la semaine organisées, la série gratuite de ski avec guide et d’après-ski est généralement la plus populaire. « L’aspect social de Whistler Pride est toujours important bien que nous ayons changé nos programmes au fil des ans afin qu’ils soient moins axés sur les “circuit parties” et plus sur l’engagement social, comme le spectacle d’humour et la soirée de dégustation de vins à la galerie d’art, explique Nelson. La dernière fin de semaine est encore populaire avec le Furrocious Party du vendredi soir et le Snowball du samedi. » Vu la demande, le calendrier est demeuré relativement le même depuis les cinq dernières années, incluant le Scandinavian Spa Sip & Dip, les soirées de danse de la dernière fin de semaine et la parade de la fierté gaie du vendredi Friday Pride Parade and Ski Out. Cette année, les participants profiteront d’un investissement dans les remonte-pentes de 66 millions de dollars par Vail Resorts. Le 27e Whistler Pride and Ski Festival aura lieu du 20 au 27 janvier cette saison.