Une des meilleures façons d’entamer des vacances de ski après un périple interminable consiste à se rendre immédiatement sur les pentes pour du ski de soirée sous les projecteurs, agrémenté par la magie du clair de lune et la sérénité étoilée. Partout en Amérique du Nord, le ski de soirée s’embourgeoise avec une neige ondulée fraîche, un meilleur éclairage, des heures prolongées, un terrain élargi et des activités d’après-ski divertissantes, attirant touristes et résidents cherchant à se détendre après une bonne journée de travail.

C’est à Bromont que l’on trouve le plus de pistes éclairées et les heures de fermeture les plus tardives, l’action se poursuivant jusqu’à 2 h pendant 8 samedis Nuit Blanche répartis également sur toute la saison. De plus, 102 pistes, 32 pistes sous-bois, 6 parcs à neige et 9 remonte-pentes sont ouverts tous les jours jusqu’à 22 h. Les samedis Nuit Blanche, qui accueillent en moyenne 1 400 skieurs chaque nuit, sont les plus populaires grâce aux DJ, aux groupes de musique et aux conseils d’entraînement.

« Kimberley règne sur ce plan, avoue Powder Matt Mosteller des Resorts of the Canadian Rockies. À 640 mètres, nous avons la dénivellation la plus importante dans l’Ouest canadien. » La station des Kootenays présente des fêtes sur la grande place et des activités de ski de soirée toutes les semaines. Parmi les points saillants, mentionnons les « Rec Runners » habituels, une ligue de compétition récréative amusante et dynamique sous les étoiles, et les sessions Night Rail Jam, qui sont les préférées de la collectivité, ajoute Mosteller. Les billets journaliers comprennent les sessions de 17 h 30 à 20 h 30, et des abonnements de saison pour ski de soirée sont disponibles. Pour la suite, on trouve aussi des activités d’après-ski amusantes au Stemwinder ou juste au pied de la montagne, à l’Old Bauernhaus, qui se spécialise dans les plats réconfortants traditionnels des Alpes.

« Ce n’est pas parce que le soleil vient de se coucher que la journée de ski doit se terminer, maintient Simon Moffatt, directeur des ventes et du marketing à Mount Norquay. La station de ski de Banff cerne ce marché en Alberta grâce à du ski de soirée gratuit pour les détenteurs de l’abonnement SkiBig3 et à des abonnements de saison pour ski de soirée à 75 $. À compter de la mi-décembre environ, les pistes à partir de Cascade et du parc à neige sont ouvertes de 17 h à 21 h les vendredis et samedis, et ce, jusqu’au 10 mars. La station ferme ses portes entre 16 h et 17 h pour damer les pistes de soirée et offre un service de navette gratuit pour le retour à Banff. « C’est plutôt constant d’un bout à l’autre, mais ça peut être un peu difficile quand il fait vraiment froid », explique Moffat. Les résidents comme les visiteurs y viennent, plus particulièrement les familles qui aiment aussi essayer le parc de glissade sur chambre à air de 8 voies – en plus d’une nouvelle glissade en tire-bouchon – après la tombée de la nuit. La série de compétitions de ski des maîtres les vendredis soirs attire des ex-compétiteurs et moniteurs qui travaillent sur leur examen de niveau 4. « Le ski de soirée génère de bons revenus pour Norquay, en plus d’ajouter un facteur d’émerveillement pour les clients, explique Moffat. C’est aussi un très bon avantage pour les visiteurs achetant un billet de remontée SkiBig3 donnant accès aux trois stations, car c’est unique et c’est inclus avec leur billet. Le restaurant-bar Lone Pine présente aussi une bonne atmosphère pour l’après-ski de soirée. »

Castle Mountain a tâté le terrain en organisant sa première activité de ski de soirée pendant la période des Fêtes. « C’est cet hiver que nous nous lançons, affirme Jason Crawford, directeur des ventes et du marketing. Nous avons des installations d’éclairage temporaires pour ce faire. » La deuxième soirée de ski de Castle a été prévue pour le jour de la Famille en Alberta, soit le 18 février.

Bryan Kroker, directeur des pentes de Panorama, est un grand promoteur du ski de soirée. « Ma femme et moi venons tout le temps à la station pour le ski de soirée, affirme Kroker. Quand j’ai du temps libre, je veux être client et observer, donc je viens aussi souvent que possible. » Il est chargé de préparer Show Off pour le ski de soirée habituel du samedi, ainsi que pendant la période des Fêtes. « J’ai lancé le damage de ski de soirée. Quand je suis arrivé ici, j’ai regardé le produit de soirée et j’ai dit aux gars que nous pouvions faire mieux que ça. » Il aime voir les gens s’emballer à la vue de l’arrivée des dameuses assurant l’entretien de la piste pendant qu’ils attendent que le ski de soirée commence au remonte-pente Mile One. Le ski de soirée, offert de 16 h à 20 h, est gratuit avec tout billet de remontée journalier, et ce jusqu’au 10 mars.

La majorité des pistes étant illuminées depuis les années 1980, Grouse Mountain est un excellent endroit pour skier ou surfer jusqu’à 22 h tous les jours. Les soirs où le ciel est dégagé, les skieurs peuvent apercevoir la ville de Vancouver briller de tous ses feux pendant qu’ils descendent en boucle leurs pistes préférées, notamment The Cut, Centennial, Peak, Grouse Park, Blazes et Heaven’s Sake, qui a vu le jour cette année. « Comme nous sommes situés qu’à 30 minutes du centre-ville de Vancouver, nous sommes populaires en soirée, et nous pouvons accueillir plus de visiteurs le soir que le jour en semaine, souligne Joffrey Koeman, directeur des ventes et du marketing.

Avec une dénivellation de 596 mètres, Big White est ouverte en soirée du mardi au samedi. À seulement 10 $, c’est la meilleure affaire que vous pouvez trouver un vendredi soir, précise Mason Buettner de Big White. Grâce