Une des meilleures façons d’entamer des vacances de ski après un périple interminable consiste à se rendre immédiatement sur les pentes pour du ski de soirée sous les projecteurs, agrémenté par la magie du clair de lune et la sérénité étoilée. Partout en Amérique du Nord, le ski de soirée s’embourgeoise avec une neige ondulée fraîche, un meilleur éclairage, des heures prolongées, un terrain élargi et des activités d’après-ski divertissantes, attirant touristes et résidents cherchant à se détendre après une bonne journée de travail.

C’est à Bromont que l’on trouve le plus de pistes éclairées et les heures de fermeture les plus tardives, l’action se poursuivant jusqu’à 2 h pendant 8 samedis Nuit Blanche répartis également sur toute la saison. De plus, 102 pistes, 32 pistes sous-bois, 6 parcs à neige et 9 remonte-pentes sont ouverts tous les jours jusqu’à 22 h. Les samedis Nuit Blanche, qui accueillent en moyenne 1 400 skieurs chaque nuit, sont les plus populaires grâce aux DJ, aux groupes de musique et aux conseils d’entraînement.

« Kimberley règne sur ce plan, avoue Powder Matt Mosteller des Resorts of the Canadian Rockies. À 640 mètres, nous avons la dénivellation la plus importante dans l’Ouest canadien. » La station des Kootenays présente des fêtes sur la grande place et des activités de ski de soirée toutes les semaines. Parmi les points saillants, mentionnons les « Rec Runners » habituels, une ligue de compétition récréative amusante et dynamique sous les étoiles, et les sessions Night Rail Jam, qui sont les préférées de la collectivité, ajoute Mosteller. Les billets journaliers comprennent les sessions de 17 h