Une virée du temps des Fêtes

Par l’auteure, blogueuse et journaliste du ski Louise Hudson

Vous vous sentez d’attaque pour une virée du temps des Fêtes? Je ne vous parle pas de boisson cependant! Il est temps de perfectionner votre technique de ski pour la saison hivernale. Un grand nombre de skieurs et planchistes monopolisent les montagnes dans le temps des Fêtes, ce qui surcharge les moniteurs des stations de ski un peu partout. Il n’est pas recommandé de se présenter la journée même pendant cette période occupée; pensez à réserver à l’avance. Veuillez aussi noter que l’enseignement des sports d’hiver s’est métamorphosé, passant du style « suivez-moi » des années 1970 à des leçons beaucoup plus diversifiées. Les options étant tellement nombreuses, voici un aperçu de certaines des nouvelles catégories pour vous aider à choisir la bonne approche d’enseignement.

Apprentissage expérientiel :

Le tout dernier concept d’enseignement au Canada repose sur l’apprentissage expérientiel, indique le coordonnateur technique de l’école de sports de Sun Peaks Ron Betts : « En gros, je dirais que les gens apprennent beaucoup plus en passant à l’action qu’en restant debout à écouter un pro de ski ou de surf des neiges déballer une foule de termes techniques. » L’Alliance des moniteurs de ski du Canada (AMSC) a mené des recherches scientifiques pour comprendre la façon dont les gens apprennent les sports extérieurs. « L’idée consiste à ce que le moniteur puisse concevoir des exercices qui ciblent des aptitudes précises, puis l’apprenant réfléchit sur le résultat, explique Betts. Par exemple, le moniteur peut demander à l’élève de traverser la pente en veillant à ce que la partie intérieure de sa botte touche la neige, puis il peut lui poser une question orientée, comme : “Avez-vous remarqué combien le ski mord dans la neige?”. Cela amène l’élève à la portion “réflexion” de l’équation et donc à prendre conscience du fait que “si je fais A, alors B se produit”. Cette réflexion est ce qui aide à créer une mémoire musculaire chez l’élève. » À Sun Peaks, le ratio des groupes de leçon ne dépasse pas 3:1, ce qui est différent des 10 élèves ou plus par moniteur que vous avez peut-être déjà vu anciennement.

« Cela permet à nos pros d’établir un lien avec les clients comme on pouvait seulement le faire dans des leçons privées », ajoute Betts. Comme les gens sont habituellement en vacances lorsqu’ils visitent une station de ski, la station a soigneusement planifié les leçons pour enfants à 8 h 30 et celles pour adultes à 9 h afin de permettre aux visiteurs de profiter des deux. Parmi les autres nouveautés, mentionnons une nouvelle gamme de produits combinant la progression du ski aux milieux difficiles, comme « L’introduction à l’arrière-pays » et « Au-delà des pistes damées ».

Enseignement sur divers types de terrains :

L’enseignement sur divers types de terrains permet d’éliminer les peurs associées à la transition de la zone pour débutants au reste des pistes à la station. Le Ski and Snowboard Schools of Aspen Snowmass a lancé cette méthode il y a trois saisons avec Terrain Based LearningMC (TBL). Cette méthode comprend un ensemble précis de types de terrains enneigés conçu pour améliorer la première expérience de ski et de surf des neiges. Ces types de terrains sont les surfaces planes, la mini-lune, les rouleaux avec mur de retour, les virages relevés et la pente parfaite. Avec l’aide du pro de ski, ces types de terrains, offerts à Snowmass et à Buttermilk, créent diverses sensations et occasions de glisse pour aider les débutants à devenir autonomes et à réussir plus vite et avec plus de facilité. De nombreuses stations ont désormais des programmes semblables, dont Northstar, en Californie.

Nouveautés en matière de surf des neiges :

Dans les débuts du surf des neiges, on incitait les enfants à skier avant de se mettre au surf des neiges. Cependant, de nos jours, les enfants apprennent à surfer plus tôt vu les améliorations apportées à l’équipement et aux méthodes d’enseignement. Les terrains comme les parcs Riglet, conçus par Burton, aident les enfants dès l’âge de trois ans à se familiariser avec le surf des neiges. Les parcs offrent divers types de terrains, de l’équipement facile à utiliser et des outils d’apprentissage avec des moniteurs formés par l’équipe des stations Burton, qui incorporent des expériences guidées de découverte et de jeu. Squaw Valley Alpine Meadows a adopté le concept, en y ajoutant une leçon « Rivets » destinée aux enfants de 3 et 4 ans et une catégorie « Grommets » pour les 5 à 7 ans. Au Canada, on trouvera des parcs Riglet et des activités connexes cette saison à Mont Tremblant, à Whitewater, à Blue Mountain, à Crystal Mountain, à Wilmot Mountain, à Lake Louise et à Whistler Blackcomb.

Courtesy Whitewater Ski Resort

Pour les planchistes débutants, l’Association canadienne des moniteurs de surf des neiges (ACMS) a conçu le système QuickRide. « Il vise à créer un sentiment de mobilité, d’équilibre et d’autonomie chez l’élève débutant, souligne Jeff Chandler, coordonnateur technique national à l’ACMS. Les moniteurs sont formés de sorte à offrir l’expérience aux élèves en leur donnant des outils qui leur permettront de devenir à l’aise sur leur planche dès le premier jour. »

Guichet unique :

Une nouvelle tendance consiste à séparer les débutants des autres skieurs et planchistes en offrant des remonte-pentes, des restaurants et des boutiques de location seulement pour eux – un « guichet unique » qui élimine toute confusion. Bien que Jackson Hole soit reconnue pour ses pistes pour experts, elle consacre beaucoup de temps et d’attention à la formation des skieurs et planchistes, dès leur première expérience, afin qu’ils puissent descendre tout type de terrain. Les familles représentent environ 30 % de la clientèle hivernale à Jackson Hole, la moitié étant des débutants. Dans le but de transformer ces visiteurs en clients fidèles, Jackson Hole limite le nombre de participants par leçon à cinq, mais on ne compte réellement que trois élèves par moniteur en moyenne. Ce mois-ci marque le lancement de la Solitude Station, de nouvelles installations d’apprentissage complètes (billets de remontée, location d’équipement, leçons, restauration et casiers) destinées aux adultes et aux enfants de sept ans et plus qui s’initient aux sports de glisse. Situées à la station centrale de la télécabine Sweetwater – à laquelle on accède au moyen d’un remonte-pente privé – les installations sont également le lieu de réunion pour les expériences d’après-ski familiales. La remontée est gratuite pour les spectateurs qui ne skient pas, mais qui souhaitent profiter des points de vue ou des deux grandes salles à manger. Beaver Creek lancera également une nouvelle zone d’apprentissage à guichet unique en décembre, qui inclut même un bar laitier. La zone d’apprentissage Haymeadow Park offre des installations pour les débutants de tous âges, en plus d’une télécabine et d’un remonte-pente pour débutants, tout juste à côté de remonte-pentes à courroie « Magic Carpet » et de diverses options de restauration. Quant au terrain, on y trouve une piste de compétition, les « Buffalo Bumps and Berms », une zone d’apprentissage environnemental « Ske-Cology » et le « Smarte Terrain », situé à proximité de caractéristiques naturelles et artificielles pour une expérience encore plus complète.

This post is also available in: Anglais

Product categories