Product categories

Bâtir un nouvel avenir

Des entrepreneurs de Canmore s’attaquent à l’industrie du ski, un ski à la fois

Par James Rose. Photos de Mike Stevenson

Zuckerberg, Jobs, Spiegel. Des noms de cyberentrepreneurs que vous reconnaissez probablement comme de visionnaires qui ont façonné nos vies actuelles. Et si nous parlions de Max Flowerday et Sam McEwan?

Ces deux entrepreneurs albertains de l’industrie du ski, qui ont troqué leurs emplois bien rémunérés dans les industries pétrolière et gazière pour se lancer dans la fabrication artisanale de skis, apprennent les ficelles d’une tendance émergeante de fabrication et de vente de skis dans le but d’améliorer la technologie et le rendement de ces derniers.

Les deux diplômés en génie mécanique, alimentés par une profonde passion pour tout ce qui concerne le ski, ont transformé un passe-temps de fin de semaine en opération de fabrication artisanale de skis dans un garage (ils ont depuis emménagés dans un atelier). Le résultat? 93 North Skis; une entreprise de fabrication de skis indépendante, dont le siège social est de façon appropriée situé dans la Mecque du plein air : Canmore, en Alberta.

« La première fois que nous avons pensé fabriquer des skis, c’était pendant une randonnée de ski à Bow Summit

[le long de l’autoroute 93 Nord de l’Alberta] », raconte Monsieur Flowerday. « Nous avons été prendre un verre la semaine suivante et avons discuté de tout ce dont nous aurions besoin pour construire une presse à skis. À partir de là nous avons commencé à nous rencontrer les fins de semaine et les soirs de semaine pour lentement rassembler tous les morceaux. »

Dix mois plus tard, ils fabriquaient leur première paire de skis et peu de temps après, ils lançaient leurs activités. « Au début, nous n’envisagions pas la possibilité d’une carrière dans la fabrication de skis. Il y avait de nombreux inconnus et nous étions simplement excités de skier sur quelque chose que nous avions fabriqué », commente Monsieur Flowerday.

Building a New Future-2

Aujourd’hui, l’industrie du ski est principalement dominée par une poignée de fabricants importants. Mais les forums et les sites axés sur les matériaux, comme skibuilders.com et skilab.com, guident les enthousiastes du ski relativement aux connaissances requises pour fabriquer des skis.

« Avant la création de ces forums, il aurait été très déconcertant d’arriver à comprendre les notions élémentaires de la fabrication de skis », explique Monsieur McEwan. « Mais les ressources en ligne ont leurs limites. Depuis notre première paire de skis, nous avons dû résoudre plusieurs problèmes pour amener notre produit où il est maintenant. Parfois les choses ne fonctionnent simplement pas, mais nous sommes restés positifs et avons appris de nos erreurs. »

Avec l’abondance de renseignements gratuits sur le Web, il n’est peut-être pas surprenant de voir naître de plus en plus de fabricants de skis indépendants au Canada et aux États-Unis, par exemple les skis Skevic, Foon et BigBend. « Nous sommes le seul fabricant de skis en Alberta, ce qui nous donne un léger avantage sur le marché local », explique Monsieur Flowerday.

Les entreprises indépendantes américaines, par exemple 4frnt, Moment, ON3P et Icelantic, connaissent beaucoup de succès. « Toute cette activité m’indique qu’un mouvement est amorcé, mais ceci dit, les grandes marques comme Rossignol et Volkl fabriquent toujours d’excellents produits », déclare Monsieur Flowerday.

Alors, comment une société nouvelle comme 93 North fait-elle concurrence à des géants comme Rossignol? En ce moment, l’enjeu le moins complexe semble être la fabrication de skis en accord avec les conditions de ski locales; une approche sur mesure régionale.

Building a New Future-3

« En raison des conditions variables présentes dans les Rocheuses [canadiennes], il est difficile de choisir les bons skis », dit Monsieur Flowerday. « Plusieurs skieurs finissent par se procurer de deux à trois paires de skis, une pour la poudreuse, une pour les conditions glacées et une autre pour tout ce qu’il y a entre les deux. »

Et voilà ce qui a donné l’élan à ce qui deviendrait leur premier ski commercial : l’Andromeda. Le modèle Andromeda a fait son apparition sur le marché en décembre 2016 et est conçu pour s’attaquer à tout, de la neige trafollée à la poudreuse profonde. Vendus 795 $ la paire, les deux fondateurs ont le sentiment que le prix de ces skis est concurrentiel pour le marché qu’ils ciblent.

« Ce ski est un fonceur et le noyau en peuplier et érable renforcé de fibre de carbone est spécialement conçu pour foncer sur une surface glacée et la neige trafollée », explique Monsieur McEwan. Ce modèle est disponible à leur atelier ou en ligne. « Éventuellement, nous aimerions que nos skis soient vendus dans les magasins de détail, mais cela prendra du temps. »

Building a New Future-1

Cependant, pour 93 North la question demeure : la fabrication de skis adaptés aux conditions locales sert-elle un marché suffisamment grand pour soutenir une entreprise viable? « Les gens répondent très positivement quand ils découvrent que nos skis sont fabriqués à la main à Canmore », dit Monsieur Flowerday. « Nos skis offrent d’excellents résultats et nous avons reçu beaucoup de commentaires très positifs à la suite des journées de démonstration que nous avons organisées. »

Avec une atmosphère hautement concurrentielle dans l’industrie du ski, les deux entrepreneurs demeurent optimistes que leur succès viendra d’un modèle semblable à celui des brasseurs indépendants de bières artisanales qui sont entrés en concurrence directe avec les grandes brasseries.

« Le potentiel d’amélioration de la qualité est là », déclare Monsieur Flowerday. « La technologie des skis a déjà beaucoup évoluée au cours de ma vie et à mesure que le nombre de gens adoptant le ski de randonnée augmentera, je crois qu’il y aura une grande demande en matière d’innovation dans ces types de skis. »

Max Flowerday et Sam McEwan ont l’intention d’être en première ligne de cette innovation.