Emmitouflée dans une demi-douzaine d’épaisseurs de hauts et deux paires de longs sous-vêtements, je pouvais à peine bouger, mais j’étais bien prête à affronter le froid. À la troisième phase de ma première virée de la journée, j’ai entendu un « pop » quand le bouton-pression de mon pantalon de ski s’est envolé. Le bris de ce bouton pourrait être directement lié aux nombreuses épaisseurs de hauts rentrées dans mon pantalon, mais une petite voix silencieuse m’a poliment indiqué que toutes ces épaisseurs n’étaient peut-être pas le problème après tout. D’une façon ou d’une autre, ce fut assez pour passer à l’action.

Quand j’ai commencé à voyager autour du monde avec Ski Television il y a quatre ans, je n’avais pas l’habitude du mode de vie mondain associé à un après-ski quotidien et à des repas gastronomiques. Même si je n’allais pas mettre un frein à toute cette abondance, je n’allais pas non plus laisser les calories supplémentaires prendre le dessus. Je devais trouver une façon de m’entraîner sur la route. Si je ne faisais pas un effort pour brûler les calories ingérées, je ne pourrais jeter le blâme d’un bouton qui brise sur un nombre trop élevé d’épaisseurs. On n’a jamais assez de temps libre quand on voyage, ni à la maison, en fait, où les responsabilités de la vie empiètent sur notre temps d’exercice. Donc, je me suis rappelée qu’il valait mieux s’adonner à un court entraînement que de ne rien faire du tout.

Voici l’un de mes entraînements « de voyage » qui me permettent d’augmenter mon rythme cardiaque dans ma chambre d’hôtel en seulement 7,5 minutes. Après une journée de ski, je ne veux pas trop travailler mes jambes. Cet entraînement active la circulation sanguine sans m’épuiser.

 

 

ENTRAÎNEMENT COURT, MAIS EFFICACE
3 EXERCICES, 30 SECONDES CHACUN, 5 RONDES

1. PLANCHE BASSE