Lectures classiques : How to Ski (and How Not To)

courtoisie de

Pas besoin d’être un amateur de l’histoire du ski pour apprécier ce livre, mais cela aide certainement. De sa couverture en tissu gaufré à ses diagrammes et photographies, le livre raconte l’histoire d’un sport avant qu’il ne devienne une activité récréative, soit à une époque où il représentait une aventure physique et psychologique pour les durs à cuire. Le premier chapitre, « The Englishman as a Ski-runner », explore les avantages du ski et la faible opinion qu’avaient les Suisses des amateurs de schuss britanniques, ces premiers utilisant l’expression « il skie comme un Anglais » pour désigner l’inaptitude dans leurs propres rangs.

Vivian Caulfeild, Nisbet & Co., Londres, édition révisée, 1913

Caulfeild tente de rectifier cela avec un enseignement visuel « how to ski » (comment skier) et « how not to ski » (comment ne pas skier), qui met en vedette des femmes en longues robes et des hommes en complets de tweed fumant la pipe en train de pratiquer le ski télémark, une représentation qui semble tout droit tirée d’une charmante capsule historique ensevelie sur un sommet lointain. Plus précisément, l’auteur anticipe la diversité et l’attrait à venir du ski : « Il va sans dire que les occasions offertes par le sport en ce qui a trait à l’exercice, sur le plan non seulement physique, mais aussi de l’aptitude et du jugement, sont presque illimitées » [traduction libre].

This post is also available in: Anglais

Product categories