Par Louise Hudson (http://onetwoski.blogspot.ca/)

Bien que le ski et le surf des neiges soient depuis longtemps des trucs tendance, ce n’est que depuis peu que les tenues de ski sont un sujet de conversation dans le remonte-pente.

La meilleure invention, à mon avis, c’est le chauffage à pile. Grâce à mes multiples accessoires chauffants, je résiste habituellement plus longtemps que les autres au froid glacial. Par exemple, la saison dernière, mes amis (« hardy Scots », dont un moniteur) étaient si gelés après une descente qu’ils ont obtenu une garantie-réclame pour leur billet de remontée puisque même la station jugeait qu’il faisait trop froid pour skier. Or, moi, j’ai été en mesure de profiter de la poudreuse tout l’après-midi!

Chris Haffly (www.voltheat.com) fournit de l’équipement chauffant aux personnes qui travaillent ou jouent à l’extérieur depuis 15 hivers. « Pendant des années, on a dit au marché du ski qu’on ne voulait pas de trucs trop chauds qui font suer, donc les gens pensent automatiquement que, s’ils portent des vêtements chauffants, ils sueront », explique-t-il. Cependant, mon expérience dans le port d’une veste sans manches chauffante Volt, de moufles chauffantes Seirus, de lunettes de ski à réglage de chaleur Abom et de chaufferettes Therm-ic pour les pieds (https://www.therm-ic.com/fr/) m’indique qu’il suffit simplement de porter des couches de base Smartwool facilitant l’évaporation de la sueur (https://www.smartwool.com/shop/women-clothing-baselayers) et de monter la température dans le remonte-pente, puis de la baisser pendant l’effort physique ou les inversions de température.