Taxonomie des skieurs

Où les cinq espèces de skieurs devraient migrer ce printemps

PAR : Ryan Stuart ILLUSTRATIONS : Agata Piskunowicz

Les scientifiques divisent les 8,7 millions d’espèces vivantes de la Terre en 5 royaumes. En utilisant un modèle de régression statistique et une technique de séquençage de gène avancée, nous avons fait la même chose avec les 2,5 millions de skieurs canadiens. Voici notre guide des cinq royaumes de skieurs et où ils devraient migrer ce printemps.

couple-300x227

COUPLE EN PUISSANCE

NOM LATIN : Dinkus maximus

DESCRIPTION : Le mâle et la femelle arborent des marques semblables, voire identiques, différentes des autres paires. Les manteaux et l’équipement sont luxueux et coûteux. Ils aiment magasiner et faire des folies sur le plan des expériences. Ils font habituellement leur nid dans l’un des hôtels exclusifs de la région.

CRI : « Où devrions-nous aller souper après notre soin de couple au spa? »

DESTINATION MIGRATOIRE DE CHOIX : Vu ses quatre monts, l’immobilier le plus coûteux en Amérique du Nord et une longue liste de célébrités et de milliardaires parmi ses clients, Aspen, hôtesse des X-Games d’hiver, offre assez d’expériences en une journée pour alimenter les conversations pendant un an. Commencez au Little Nell, le seul hôtel cinq étoiles et cinq diamants d’Aspen, situé directement à la base du mont et au cœur du centre historique. Il combine à la fois un musée d’art, un club de jazz, un restaurant tendance et une villa luxueuse. Aspen est le choix tout indiqué pour les virages, mais chaque station a sa propre personnalité. Découvrez ses secrets avec l’ancien skieur extrême Chris Davenport, qui donne des visites privées des montagnes. Le concierge de l’hôtel peut aussi vous organiser des leçons de conduite de dameuse. En dehors des pistes, visitez le musée d’art d’Aspen, faites du lèche-vitrine au centre-ville et assistez à un concert en direct au Wheeler Opera House. Ou encore, demeurez au chaud, profitez du spa, mangez au restaurant element 47 et détendez-vous en assistant à la série JAS Café, programme de jazz prenant place à l’intérieur de l’hôtel. aspensnowmass.com (en anglais seulement)

MENTIONS HONORABLES : 

Sun Valley – Un autre terrain de jeu des riches et célèbres qui offre des pistes damées immaculées et une tonne de soleil. sunvalley.com (en anglais seulement)

Park City – Station de l’équipe olympique américaine, elle présente le Sundance Film Festival et la poudreuse de l’Utah. parkcitymountain.com (en anglais seulement)

Yellowstone Club – Faites-vous inviter à cette station privée du Montana, puis embauchez le skieur extrême légendaire Scot Schmidt pour une tournée des lieux. yellowstoneclub.com (en anglais seulement)

 

masters-294x300

MAÎTRE-COMPÉTITEUR

NOM LATIN : Viagra erectus

DESCRIPTION : Le plumage comprend tous les premiers choix du guide d’achat de l’année. On le retrouve sur tout type de piste de compétition, mais il préfère celles de grand slalom, et sa bande comprend d’autres maîtres-compétiteurs. À un certain moment de l’hiver, il migre vers une station d’héliski pour une semaine. On le voit souvent perché avec un verre de scotch coûteux.

CRI : « J’aurais pu faire plus vite, mais mon technicien n’a pas utilisé la bonne cire. » On le voit parfois crier dans un gant à technologie Bluetooth.

DESTINATION MIGRATOIRE DE CHOIX : Whistler Blackcomb : La réputation internationale de la station va au-delà du battage médiatique. La preuve? Pensez au talent qui y a été créé, notamment Rob Boyd, Ashleigh McIvor, Davey Barr et une foule d’autres. Donc, quelle meilleure façon de découvrir l’une des excellentes stations de ski qu’en suivant l’un de ses excellents produits? Voilà l’idée du programme de ski ou de surf avec un athlète olympique de Whistler Blackcomb, dans le cadre duquel les visiteurs sont jumelés à des athlètes olympiques de Whistler pour une journée sur les pentes. Imaginez-vous en train de descendre la piste Dave Murray dans les traces de Boyd ou de travailler vos virages relevés avec McIvor. Que ce soit par osmose, copie ou coaching direct, l’expérience vaut assurément le coup puisqu’elle vous permettra d’améliorer votre technique, en plus de vous donner toute une histoire à raconter de retour à la maison. whistlerblackcomb.com (en anglais seulement)

MENTIONS HONORABLES :

Big White – Lorsqu’elle est en ville, rencontrez-y la championne de ski cross locale Kelsey Serwa. bigwhite.com (en anglais seulement)

Mont-Sainte-Anne – JP Roy et Patrick Biggs, anciens membres de l’équipe nationale, dirigent un programme d’entraînement de trois jours en avril. olympianskiracing.com (en anglais seulement)

Beaver Creek – Évaluez votre technique sur le terrain le plus difficile du circuit de la Coupe du monde, Birds of Prey. beavercreek.com (en anglais seulement)

 

MAÎTRE-COMPÉTITEUR

NOM LATIN : Viagra erectus

DESCRIPTION : Le plumage comprend tous les premiers choix du guide d’achat de l’année. On le retrouve sur tout type de piste de compétition, mais il préfère celles de grand slalom, et sa bande comprend d’autres maîtres-compétiteurs. À un certain moment de l’hiver, il migre vers une station d’héliski pour une semaine. On le voit souvent perché avec un verre de scotch coûteux.

CRI : « J’aurais pu faire plus vite, mais mon technicien n’a pas utilisé la bonne cire. » On le voit parfois crier dans un gant à technologie Bluetooth.

DESTINATION MIGRATOIRE DE CHOIX : Whistler Blackcomb : La réputation internationale de la station va au-delà du battage médiatique. La preuve? Pensez au talent qui y a été créé, notamment Rob Boyd, Ashleigh McIvor, Davey Barr et une foule d’autres. Donc, quelle meilleure façon de découvrir l’une des excellentes stations de ski qu’en suivant l’un de ses excellents produits? Voilà l’idée du programme de ski ou de surf avec un athlète olympique de Whistler Blackcomb, dans le cadre duquel les visiteurs sont jumelés à des athlètes olympiques de Whistler pour une journée sur les pentes. Imaginez-vous en train de descendre la piste Dave Murray dans les traces de Boyd ou de travailler vos virages relevés avec McIvor. Que ce soit par osmose, copie ou coaching direct, l’expérience vaut assurément le coup puisqu’elle vous permettra d’améliorer votre technique, en plus de vous donner toute une histoire à raconter de retour à la maison. whistlerblackcomb.com (en anglais seulement)

MENTIONS HONORABLES :

Big White – Lorsqu’elle est en ville, rencontrez-y la championne de ski cross locale Kelsey Serwa. bigwhite.com (en anglais seulement)

Mont-Sainte-Anne – JP Roy et Patrick Biggs, anciens membres de l’équipe nationale, dirigent un programme d’entraînement de trois jours en avril. olympianskiracing.com (en anglais seulement)

Beaver Creek – Évaluez votre technique sur le terrain le plus difficile du circuit de la Coupe du monde, Birds of Prey. beavercreek.com (en anglais seulement)

 

taxonomy-skiing-660x330

LA FAMILLE

NOM LATIN : Filiafamilias

DESCRIPTION : Elle vit en bande, composée d’une paire alpha et de sa progéniture, et est souvent accompagnée de bons amis de l’extérieur et d’autres membres d’importance. On en trouve de toutes les formes et de toutes les tailles, bien que les bandes se fassent de plus en plus petites pour des raisons inconnues, mais pouvant être attribuables au réchauffement de la planète. Elle fréquente toutes les parties de la montagne et se rassemble aux cafétérias et aux files du buffet à midi pile.

CRI : « Toute famille qui skie ensemble reste ensemble! »

DESTINATION MIGRATOIRE DE CHOIX : Les spectacles forains devraient, par définition, être un plus, et non l’activité principale. Toutefois, si vous vous rendez à Jay Peak, au Vermont, avec toute la famille, il est difficile de ne pas se laisser emballer par le parc aquatique. Directement au pied du mont de ski le plus enneigé dans l’Est se trouvent une piscine à vagues, des glissades, un mur d’escalade et une vague de surf, le tout sous un dôme vitré, comme si on avait importé une partie des tropiques au Canada. Voilà l’un des nombreux signes indiquant qu’on y trouve de tout pour tous à Jay Peak. Jay, le sommet le plus élevé de la région, reçoit environ 950 centimètres de neige du ciel du Nord du Vermont, qui viennent recouvrir une combinaison de pentes abruptes, de pistes damées et de pistes intermédiaires divertissantes, de même qu’une zone pour débutants améliorée et un éventail progressif de quatre parcs à neige. Et, une fois la journée terminée, la station offre tout ce qu’on peut vouloir pour un voyage de ski parfait. En plus du parc aquatique, on y trouve une patinoire de dimensions de celles de la LNH, une zone nordique et un spa. À distance de marche, vous pourrez accéder à des boutiques, restaurants et bars. Si vous prenez tout cela en compte, Jay ne vous paraîtra jamais comme un compromis. jaypeakresort.com (en anglais seulement)

MENTIONS HONORABLES :

Smugglers Notch – On la retient pour ses programmes de ski familiaux novateurs, souples et tout compris. smuggs.com (en anglais seulement)

Marmot Basin – Toute la famille peut skier ensemble de n’importe quel remonte-pente, ou presque. skimarmot.com (en anglais seulement)

Sun Peaks – La deuxième station de ski en importance au Canada présente un village animé offrant toutes sortes d’options d’après-ski divertissantes. sunpeaksresort.com (en anglais seulement)

 

bum-300x293

L’EX-SKIEUR VAGABOND

NOM LATIN : Homo humbilis

DESCRIPTION : Le plumage comprend un habit de ski une pièce acheté usagé en 1988, des bottes s’enfilant par l’arrière, des skis récents achetés à un échange de skis pour une modique somme et des gants de travail. Il arbore souvent des morceaux de ruban adhésif. On le voit fréquemment faire de l’auto-stop vers ou depuis la montagne. Il se montre toujours sympathique. Il s’agit de l’une des rares espèces qui skient dans tous les types de conditions météorologiques. Il habite souvent une maison bien plus chic qu’on pourrait le croire et skie bien mieux que vous.

CRI : « Quand j’avais 20 ans… » ou « Qui veut une bouffée? »

DESTINATION MIGRATOIRE DE CHOIX : L’âme du ski se trouve dans les Kootenays. Il ne s’agit pas de remonte-pentes chauffés ou de chics restaurants, de rencontres avec les célébrités ou de mimétisme social. Vous n’en trouverez point ici, merci mon dieu! Les stations de Red Mountain, de Whitewater et de Fernie présentent le panache des Kootenays, une des neiges les plus légères qui soient, combinée à du ski en sous-bois à inclinaison parfaite. Pour vous assurer une bonne journée de ski, embarquez un résident faisant de l’auto-stop qui vous offrira de vous montrer les environs. Vous descendrez une piste de poudreuse après l’autre, dînerez sur le pouce avec une barre de céréales, puis monterez à bord du dernier remonte-pente pour une autre descente sans traces. Par la suite, vous pourriez vous joindre à vos nouveaux amis pour quelques verres à la brasserie locale, comme Flying Steamshovel, à Rossland (où vous pourriez jouer une partie de « neglin »), ou opter pour une soirée bingo au Northern Bar and Stage, à Fernie. Puis, rendez-vous là où il neige, ce qui n’est jamais bien loin dans les Kootenays. redresort.com, skiwhitewater.com, skifernie.com (en anglais seulement)
MENTIONS HONORABLES :

Hudson Bay Mountain and Shames – Le charme du Nord de la Colombie-Britannique se traduit naturellement par l’orientation des étrangers vers les nombreuses options de stations et de ski dans l’arrière-pays. hudsonbaymountain.com, mymountaincoop.ca (en anglais seulement)

Mount Baker – Les remonte-pentes quelque peu effrayants, l’absence de neige artificielle et les énormes chutes de neige terrifient les joueurs. mtbaker.us (en anglais seulement)

Mount Cain – Deux remonte-pentes en T donnent accès à du ski de sous-bois hors réseau, dans les limites de la station, en plus de faciliter l’accès à l’arrière-pays. mountcain.com (en anglais seulement)

This post is also available in: Anglais

Product categories